.
.

Le triomphe de la vérité

.

Circulation de sirops falsifiés :Le Ministère de la santé met en garde la population


Vues : 2

Des sirops de qualité inférieure, falsifiés et nocifs pour la santé des enfants sont en vente libre dans la région africaine. A travers un communiqué, le Ministère de la santé béninoise met en garde la population béninoise de la circulation de ces produits et invite toute personne ayant connaissance de ces sirops à appeler le numéro vert 136 ou le 51 20 98 15. Il s’agit des sirops antitussifs à savoir : Prométhazine, Kofexmalin, Makoff et Magrip, tous fabriqués par le Laboratoire indien Maiden Pharmaceutical Limited et ne répondant pas à la norme de qualité ou spécification de l’OMS. D’après le communiqué, l’utilisation de ces produits, en particulier chez les enfants, peut entraîner des douleurs abdominales, des vomissements, des diarrhées, une altération de l’état mental, des lésions rénales aigues, ou mettre en jeu le pronostic vital.



Lire ci-joint, l’intégralité du communiqué du Directeur Général de l’Agence Béninoise de Régulation Pharmaceutique (ABRP)


Le ministère de la santé a été informé par l’Organisation Mondiale de la Santé, de la circulation dans la région africaine, de quatre produits de qualité inférieure ou falsifiés, c’est-à-dire ne répondant pas à leurs normes de qualité ou spécifications. Il s’agit des sirops antitussifs suivants : PROMETHAZINE, KOFEXMALIN, MAKOFF et MAGRIP, tous fabriqués par le Laboratoire indien Maiden Pharmaceutical Limited. 

L’utilisation de ces produits, en particulier chez les enfants, peut entraîner des douleurs abdominales, des vomissements, des diarrhées, une altération de l’état mental, des lésions rénales aigues, ou mettre en jeu le pronostic vital.

Le Directeur général de l’Agence Béninoise de Régulation Pharmaceutique (ABRP), certifie que les produits incriminés ne disposent pas d’une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) au Bénin. Toutefois, il en appelle à la vigilance des populations pour signaler toute présence de ces produits au Bénin.

Si vous êtes en possession d’un de ces produits, NE L’UTILISEZ PAS mais notifiez-le en appelant immédiatement le numéro vert 136 ou l’Agence Béninoise de Régulation Pharmaceutique (ABRP) au numéro 51 20 98 15

Le Directeur général de l’Agence Béninoise de Régulation Pharmaceutique compte sur la collaboration de tous pour une lutte efficace contre les produits de qualité inférieure ou falsifiés.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page