.
.

Le triomphe de la vérité

.

Résilience de l’économie : Le Bénin maintenu à la note “B+ avec perspective stable”


Vues : 19

Le Ministre d’État chargé de l’économie et des finances, Romuald Wadagni

L’agence internationale de notation financière Fitch a maintenu la notation de B+ attribuée à la République du Bénin, avec perspective stable. L’information a été rendue publique à travers un communique de presse en date du lundi 10 octobre 2022.

Pourquoi : Selon le communiqué de l’agence Fitch, cette décision atteste de la résilience du pays face à la pandémie de Covid-19 et la guerre russo-ukrainienne, ainsi que de la qualité de ses fondamentaux économiques, malgré un contexte macroéconomique global  dégradé. Elle a salué notamment les perspectives de croissance de l’économie béninoise dans un cadre budgétaire sain marqué par un endettement modéré et un déficit maîtrisé.

Ce qu’il faut retenir : Le dynamisme de l’économie béninoise et son rebond ont été marqués en 2021, à 7,2%, suivis d’une croissance de 5,5% en 2022. Soulignant la résilience de cette économie malgré les chocs externes, l’agence prévoit une croissance moyenne de 6% sur 2023-2024, portée par le Programme d’actions du gouvernement (PAG).

Elle indique qu’il y a une exposition modérée du Bénin aux pressions inflationnistes actuelles en raison de la qualité des récoltes et des mesures de soutien introduites par le gouvernement afin de limiter les répercussions de la hausse des prix sur la population. « Le niveau d’inflation est ainsi demeuré contenu en 2022, s’établissant à 1,3% entre janvier et août », a précisé l’agence Fitch, qui a salué par ailleurs le programme innovant conclu avec le Fonds Monétaire International (FMI), qui participe à couvrir les besoins de financement du gouvernement et soutient le retour à une trajectoire de consolidation fiscale, anticipée dès 2022. L’agence prévoit une augmentation progressive des recettes du gouvernement, portée par le programme de réformes en cours et la forte croissance économique. Le solde budgétaire devrait ainsi converger en 2024 vers la norme communautaire de -3,0%.

De l’autre côté : L’agence estime le niveau d’endettement public contenu du Bénin à 49,8% du PIB en 2021, soit un niveau inférieur aux pays de notation équivalente, et nettement plus faible que la norme communautaire de l’UEMOA. Fitch s’attend par ailleurs à une diminution du taux d’endettement public du Bénin à partir de 2024, portée par la performance budgétaire du Bénin et le dynamisme de la croissance.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page