.
.

Le triomphe de la vérité

.

4 décès à polémique au Cnhu-Hkm: Jacques Ayadji déplore et interpelle les dirigeants


Vues : 10

Jacques Ayadji, président de Moele-Bénin

Intervenant sur l’ ‘’Emission d’Afrique’’ sur BL TV le mardi 11 octobre 2022, le président de Moele-Bénin, Jacques Ayadji, a déploré l’incident mortel survenu au Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutougou Maga (Cnhu/Hkm). « Ce qui s’est passé, c’est regrettable. Nous avons connu une panne électrique au niveau du Cnhu et cela a entraîné  la mort de 4 de nos compatriotes que nous déplorons », s’attriste-t-il.  Au nom de ses militants du parti Moele-Bénin, Jacques Ayadji a présenté ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et regrette que le système de relai n’ait pas fonctionné. L’invité de l’émission dit vouloir compatir à la douleur des familles éplorées et appelle les gouvernants à solutionner cette situation. Il n’a pas manqué aussi de les inviter à situer les responsabilités. Suite à son message de consolation, le président de Moele-Bénin, Jacques Ayadji a fait savoir que lorsqu’on parle du Bénin, les chapelles politiques doivent momentanément fermer leurs portes pour défendre la nation. « Ce qui s’est passé, ce n’est pas un manque d’électricité. C’est une panne. Ce qu’on peut regretter c’est le système de relai qui n’a pas fonctionné », a-t-il dit pour appeler certains partis de l’opposition à la retenue. Pour lui, si l’on fait une comparaison de 2016 à aujourd’hui, il y a eu évolution en matière de disponibilité d’énergie électrique. « Les responsables de ces évènements, c’est beaucoup plus les gouvernements qui se sont succédé », a déclaré Jacques Ayadji. Il a rappelé que c’est une situation face à  laquelle, le président Patrice Talon construit l’hôpital de zone à Abomey-Calavi pour pallier à ces problèmes. Il apprécie également  la fusion de l’hôpital des armées au Cnhu. « Les militaires et les civils étaient toujours ensemble. Si vous allez au Cnhu, il y a plusieurs militaires qui interviennent. Regarder la distance qui sépare les deux hôpitaux », a-t-il laissé entendre pour dire   qu’il était nécessaire de prendre cette décision.   

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page