.
.

Le triomphe de la vérité

.

Suspension des peines de prison : Wilfried Houngbédji expose l’avantage de la mesure pour les détenus


Vues : 10

(Les cas de Aïvo et Madougou évoqués)

Wilfried Léandre Houngbédji, Secrétaire général Adjoint et porte-parole du gouvernement

Le Secrétaire général Adjoint et porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji a évoqué le bénéfice à en tirer par les détenus  de la mesure de suspension des peines de prison en cours d’élaboration. C’est à la faveur de sa session d’échanges avec les internautes le vendredi 07 octobre 2022, au cours de laquelle, il a abordé divers autres sujets qui font l’actualité.

Qu’est-ce qu’il faut retenir : En session extraordinaire à l’Assemblée nationale, les députés ont adopté le mardi 4 octobre 2022, à l’unanimité la loi portant modification et complétant  la loi portant code de procédure pénale. Après son vote, elle sera promulguée par le Chef de l’Etat en vue de son application. Cette loi, du point de vue du porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji, n’a pas été élaborée à la solde d’une quelconque personne. En effet, dans l’arsenal juridique du Bénin, le Chef de l’Etat a la possibilité de gracier des prisonniers lorsqu’ils remplissent les conditions prévues par la loi. De même qu’il a la possibilité de leur accorder l’Amnesty dès lors que l’Assemblée nationale vote une loi subséquente et qu’il l’a promulgue. Dans cette même logique, le ministre de la justice a aussi la possibilité d’accorder la libération anticipée ou inconditionnelle à des prisonniers. Il ne reste que dans cette panoplie des mesures d’aménagement des peines, une catégorie de prisonniers laissée pour compte, en raison de l’acte posé. «Il y a toujours une catégorie de prisonniers qui est exclue du bénéfice de ces mesures en raison de la gravité des actes qu’ils ont commis», a rappelé le porte-parole du gouvernement, Wilfried Houngbédji. Raison pour laquelle, à l’en croire, la démarche du gouvernement est de favoriser les conditions afin que cette frange de prisonniers, jouisse également des faveurs de la République. « C’est ça qui fait la différence avec toutes les autres mesures qui existent dans l’arsenal juridique. C’est de permettre aussi aux justiciables qui se trouvaient dans cette condition, de pouvoir être éligibles à une certaine mesure d’aménagement des peines », a clarifié Wilfried Houngbédji.

Entre les lignes : Selon ses explications, l’Amnesty a pour effet d’effacer l’infraction. La grâce quant à elle, permet de mettre fin à l’exécution de la peine. Alors que la présente mesure envisagée, tient compte spécifiquement de la gravité des actes commis. « Et c’est précisément en raison de cette gravité que l’Amnesty n’est pas envisagée encore moins la grâce », précise-t-il. Pour lui, quelqu’un qui bénéfice de cette mesure, une fois qu’il est hors de la prison, sa peine ne disparait pas pour autant et il peut y retourner. «Ce projet dit que cette suspension peut durer 5 ans maximum renouvelable une fois », a souligné Wilfried Léandre Houngbédji. Suivant ses propos, il faut souvent avoir une pensée aux nombreuses victimes et dire que la République est à leur côté comme, elle est disponible pour l’ensemble des autres citoyens. « En 2019 quand certains se sont comportés en hors-la-loi vis-à-vis des biens publics, chacun peut voir à l’échelle nationale les effets de leur inconduite », a-t-il dit. Interrogé sur le cas de Aïvo et Madougou, le porte-parole du gouvernement a évoqué les possibilités à ce qu’ils bénéficieront de cette mesure. « Si demain ces concitoyens comme d’autres qui sont dans des conditions semblables sollicitent le bénéfice que va consacrer cette loi, s’ils remplissent les conditions, ils en bénéficieront des effets », conclut-il.

Par ailleurs : Plusieurs autres sujets tels que les inondations, la visite du Chef de l’Etat aux Pays-Bas, la question des enseignants AME, l’organisation des législatives de 2023, les coups d’Etat dans la sous-région et les réformes dans le système sanitaire, ont été discutés.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page