.
.

Le triomphe de la vérité

.

Organisation des législatives de 2023: La Céna outille les institutions et ministères sectoriels


Vues : 7

Ce qu’il faut remarquer : Dans le cadre de l’organisation du scrutin du 08 janvier 2023, une rencontre entre la Céna et les ministères sectoriels impliqués dans le processus électoral, s’est tenue le mardi 4 octobre 2022, à l’hôtel Azalaï de Cotonou. Après salutation d’usage, le président de la Céna, Sacca Lafia a précisé l’importance de ces assises, qui fait suite à la rencontre avec les partis politiques. De ses explications, les élections sont organisées pour permettre aux citoyens d’exprimer librement leur choix. « Ces élections permettent aux citoyens de choisir leurs représentants dans les divers organes du pouvoir », fait-il savoir. Aussi, dans son intervention, le président Sacca Lafia a souhaité que les prochaines élections se déroulent dans un climat apaisé afin que chaque citoyen puisse faire valoir son droit de vote. Suite à son mot introductif, le professeur François Abiola, ancien premier vice-ministre du Bénin et le Dr Gilles Badet, maître assistant en droit public à la FADESP/UAC, ont entretenu les participants sur des thèmes relatifs au déroulement des prochaines législatives.

Entre les lignes : Dans son développement, le professeur François Abiola a fait un rétrospectif sur l’organisation des élections depuis 1990. Selon lui, le Bénin est un pays exemplaire qui n’a rien à envier dans l’organisation des élections. « Le Bénin est un pays qui a déjà fait ses preuves dans l’organisation des élections, depuis le renouveau démocratique de 1990 à ce jour, le Bénin a organisé 07 élections présidentielles et 08 élections législatives », a rappelé le communicateur. Il a souhaité que les élections aient lieu dans le calme tout en invitant les partis politiques à respecter les lois concernant les élections. Le directeur général des élections a, quant à lui, présenté le chronogramme des élections qui s’étend sur treize (13) mois. Pour sa part, le Dr Gilles Badet a dans sa communication sur le thème, « le juge constitutionnel et le contentieux des élections législatives au regard du code », mis en exergue le rôle et la constitution de la CENA. Il a exposé les exigences des élections et a mis l’accent sur les codes qu’il faut éviter de violer pour ne pas entrer dans l’erreur. De son côté, l’administratrice électorale Mireille M. Mariano a invité les ministères et les institutions impliquées dans le processus à accomplir leurs missions. Pour clôturer la rencontre, le président de la Céna, Sacca Lafia a exhorté les acteurs à respecter les codes qui régissent la bonne pratique des élections.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



You cannot copy content of this page