.
.

Le triomphe de la vérité

.

Démissions et adhésions tout azimut pour les législatives 2023: Azannaï désavoue la mouvance


Vues : 29

Réforme du système partisan

Candide Azannaï, président du parti Restaurer l’Espoir

Le président du parti Restaurer l’Espoir, Candide Azannaï s’est prononcé sur l’actualité nationale le samedi 24 Septembre 2022, à l’occasion de la conférence des cadres du parti. L’ex-ministre se désole du non-respect des textes par leur initiateur.

« Voyez comment on quitte ici, on va ici ? C’est quoi ça ? C’est ça le problème. C’est un parti politique ça ? ». C’est en ces termes que l’ancien ministre Candide Azannaï se désole des mouvements d’adhésion et de démission qui se jouent au sein des partis UP le Renouveau et Bloc Républicain malgré la réforme du système partisan. C’était à l’occasion de la session inaugurale de la conférence des cadres du parti Restaurer l’Espoir, qu’il l’a fait savoir. Pour le président du parti Restaurer l’Espoir, le Bénin est depuis 2016 dans « un régime dictatorial ». Et dans la dictature, les élections n’ont aucune valeur parce que les partis politiques n’en ont aucune. « Lorsque vous êtes dans une dictature, les partis politiques n’ont aucune fonction », a-t-il dénoncé. Selon lui, les partis politiques ne sont même pas considérés par le dictateur. « Les partis créés par le dictateur. On les appelle partis Etat », a laissé entendre Candide Azannaï. Dans son argumentaire, l’ancien ministre délégué chargé de la défense nationale a fait savoir qu’aucun parti politique n’a de la valeur aux yeux du dictateur même pas  les partis Etat. Évoquant la vie de l’ex parti Union Progressiste et le parti Bloc Républicain, Candide Azannaï affirme que ces deux partis politiques qui disent soutenir le chef de l’Etat, n’existent pas. « Celui qui les a instigués sait que ce n’est pas des partis politiques, UP et BR. Leur géniteur, leur concepteur sait que ce ne sont pas des partis politiques, Je vous le dis, ils savent et ceux qui sont dedans aussi savent », a martelé Candide Azannaï devant les cadres de son parti politique. L’ancien ministre Candide Azannaï a profité de cette sortie pour confirmer que son parti politique ne sera pas aux prochaines élections législatives de Janvier 2023.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page