.
.

Le triomphe de la vérité

.

Vernissage à la résidence de l’UE : La communauté internationale touchée par la thérapie et l’envie d’aller plus loin


Vues : 4

Sylvia Hartleif, Ambassadrice et Cheffe de la DUE au Bénin au milieu des deux artistes

La résidence de l’Union Européenne au Bénin a changé de décor dans la soirée de ce mercredi 28 septembre 2022. Les œuvres des artistes Louis Oke-Agbo et Sébastien Boko ont émerveillé le parterre de personnalités ayant pris part au vernissage.

De quoi s’agit-il : Seule dans le jardin de la résidence, la reine majestueusement conçue avec du métal sur du bois peint offre un merveilleux accueil aux membres du corps diplomatique accrédités au Bénin, membres de la société civile, artistes et bien d’autres curieux présents à l’exposition. Mais avant d’atteindre ce niveau de la résidence, d’autres reines en métal aussi fines les unes que les autres, côtoient des sculptures de têtes d’hommes superposées  et dominant le hall où l’on peut apercevoir accrochées au mur, de magnifiques tableaux qui sont des photographies reliant l’humain et la terre. Ces œuvres sont celles de deux artistes.

Qui sont-ils : Le premier a pour nom Louis Vidjannagni Oké-Agbo, artiste photographe qui dans ses photographies superpose et appose plusieurs éléments texturaux, le sol de latérite rouge d’Afrique, la flore primordiale des forêts sacrés au Bénin, les murs délabrés de paysages urbains dystopiques partiellement récupérés par la nature. Une particularité du ‘’photographe thérapeute’’ qui l’incite à sensibiliser l’humain sur les maux de l’humanité notamment sur l’épanouissement des personnes victimes de troubles mentaux. Ce qui l’a d’ailleurs conduit à la création d’un centre dédié à la pratique de l’art sous toutes ses formes afin de favoriser et développer l’accompagnement et l’inclusion des personnes en situation de handicap psychique au Bénin.  Le second, Sébastien Boko, fut initié au métier de sculpteur par son père et s’est bonifié au fil des expériences artistiques. Il marie bois, métal et peinture pour évoquer des formes et des mouvements intemporels qui transcendent l‘humanité et lui confèrent une certaine majesté à l’égal des dieux. A travers ses œuvres, Sébastien Boko estime vouloir « aller plus loin ». « Je mets des têtes sur des têtes pour dire que la tête que j’avais entre temps, je la porte toujours mais, elle porte d’autres regards. La tête que j’aie pense d’autres choses, réfléchit au fil du temps. Je porte des têtes sur des têtes pour dire que la tête que l’humanité aura demain sera peut-être meilleure ou pis. L’humanité est comme un petit enfant qui va grandir dans l’espoir qu’on en soit fier. C’est la vision que j’aie de l’humanité et de la société », explique l’artiste Sébastien Boko.

Quelques œuvres exposées

Les mots d’encouragement de l’Ambassadrice : Prenant la parole au cours de cette belle balade au cœur des œuvres artistiques, l’Ambassadrice Sylvia Hartleif, Cheffe de la Délégation de l’UE au Bénin, s’est dite impressionnée par la richesse de la création artistique, notamment dans la peinture et les arts plastiques. « Les artistes béninois de par leur talent indéniable, méritent un accompagnement pour le rayonnement de leur art. Et l’Union Européenne entend   apporter sa contribution », a-t-elle indiqué avant de convier les participants à la découverte des superbes tableaux et sculptures des deux artistes. 

Par ailleurs : Il faut rappeler que l’exposition des œuvres artistiques à la résidence de l’Union Européenne a démarré en 2018 et a vu passer des artistes de renom. Cette 9ème exposition s’étend jusqu’au 18 janvier 2023.

Rastel Dan

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page