.
.

Le triomphe de la vérité

.

L’he Janvier Yahouédeou à propos des législatives 2023: « Le BR est prêt à faire face à tous partis politiques »


Vues : 14

L’honorable Yahouedeou Janvier

Le Secrétaire Général à l’Information, à la Communication et porte-parole du parti Bloc Républicain, le député Janvier Yahouédeou était l’invité de l’émission ‘’FOCUS’’ de l’ORTB le dimanche 25 septembre 2022. Il s’est prononcé sur plusieurs sujets notamment les préparatifs des élections législatives au sein de son parti BR.

Préparatif des législatives 2023 : « Le BR est prêt à faire face à tous partis politiques. Nous nous sommes préparés. Et nous sommes dans une position de nous battre et gagner ». C’est en ces termes que le porte-parole du parti Bloc Républicain, a abordé les préparatifs des prochaines législatives au sein de son parti, qui fera, de son point de vue, une campagne saine et gagnante. « Le BR arrive à pas de géant. Il recueille au quotidien des adhésions. Nous comptons confectionner la meilleure liste possible », a-t-il déclaré. Né en décembre 2018, le BR est aujourd’hui le parti le plus attractif selon l’invité. « En moins de 4 ou 5 mois d’existence, ce parti arrive à faire 37 députés. C’est beaucoup pour un jeune parti politique. Nous ambitionnons devenir la meilleure force », a expliqué l’honorable Janvier Yahouédeou. A l’en croire, le Bloc Républicain a commencé ses préparatifs depuis janvier 2022 et fait ce combat pour que les jeunes s’identifient. « C’est un jeune parti qui fait des merveilles. 930 mille électeurs aux dernières communales contre 400 aux législatives. C’est l’un des rares partis à avoir ses structures décentralisées sur toute l’étendue du territoire national », a-t-il ajouté. S’agissant des positionnements à ces législatives, le parti dit l’invité, va mettre des chevaux gagnants. « Nous avons lancé un appel pour l’inscription en fin septembre de tous les potentiels candidats. Nous ferons l’effort de choisir les meilleurs candidats. Nous avons assez d’élites féminines pour la représentativité des femmes », a-t-il fait comprendre. Il cite en exemple les 4 femmes députés BR contre 2 de l’UP le Renouveau et donne aussi l’exemple de l’Organisation des jeunes du Bloc républicains (OJBR). « C’est toujours difficile de trouver mieux que le Bloc Républicain lorsqu’on veut faire la politique et on est femme et qu’on est jeune », a-t-il soutenu.

Collaboration UP-BR : A ce sujet, l’invité a fait savoir que ce n’est pas parce que l’UP et le BR soutiennent le président Patrice  Talon, qu’ils sont des frères jumeaux. « Nous sommes des adversaires. Nous ne sommes en rien des frères siamois. Chacun donne son avis au patron par rapport à la gestion », a clarifié le député Janvier Yahouédeou. Développant son argument, il a fait savoir qu’on peut être dans une famille et avoir des opinions divergentes. « C’est le cas. Nous soutenons justes avec nos idéaux le président Talon. Nous sommes des républicains, des libéraux. Les autres ont une tendance progressiste et sociale », a-t-il laissé entendre. Suivant ses propos, le combat ne sera pas facile. « Le combat va être rude sur le terrain. De la première à la dernière circonscription, nous avons d’éléments pour offrir une liste convenable et potable », a-t-il justifié. Le député va plus loin pour révéler que le BR va gagner intelligemment à Porto-Novo. « Le PRD et l’UP ça peut générer de mécontentement que le BR va intelligemment ramasser », soutient-il.

Sur les démissions au BR : Au cours de cette émission, le député Janvier Yahouédeou a fait une importante déclaration sur les raisons des démissions au sein du BR. Pour lui, il n’y a pas de démission massive au Bloc Républicain. « Il y a une sanction contre le ministre Abimbola où on l’a suspecté d’avoir fait tomber la mairie d’Adja-Ouèrè des mains du BR. Il était sous le coup de la sanction quand intervenait un remaniement ministériel. Il ne s’agit pas de démission massive au Bloc Républicain. Ceux qui l’ont soutenu, le suivent. Il est parti avec ses amis. Il n’y a rien de sorcier dans cette démission », fait-il savoir.

Adhésion à la veille des élections : Parlant des ralliements ou alliances à la veille des élections par rapport à l’esprit de la réforme du système partisan, l’invité de l’émission a rassuré qu’il n’y a pas d’alliance de partis. Il a évoqué l’exemple du PRD et l’UP, qui selon lui n’existent plus. « Ils ont formé un autre parti », précise-t-il pour faire cas de leur rapprochement avec l’UDBN. « On ne voulait pas fusionner avec l’UDBN pour faire un parti politique. On était dans un processus d’avaler l’UDBN et  garder le nom BR », a dit le député. Pour lui, on ne vient pas au BR avec un parti. On vient individuellement puisque la charte des partis n’ pas interdit les adhésions individuelles. « Ça ne met pas en branle l’esprit du système partisan. Il faut du temps pour que cela se stabilise », souligne l’invité de l’émission.

LEI : A propos des incohérences relevées sur la liste électorale informatisée provisoires, il a fait savoir que cela ne remet pas en cause la fiabilité de la liste électorale. Il a salué la qualité de l’ANIP et rassuré qu’une prolongation de 15 jours. Ce qui pour lui, permettra de corriger les irrégularités.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page