.
.

Le triomphe de la vérité

.

Déphasage dans les SIC au Bénin à l’ère du numérique: « Nous devons apporter notre expertise », dixit Wenceslas Mahoussi


Vues : 12

Wenceslas Mahoussi, Directeur de l’ObSIC

Le Directeur de l’Observatoire des Sciences de l’Information et de la Communication (ObSIC), Wenceslas Mahoussi interpelle les autorités à une réflexion sur les politiques de développement des SIC en vue de l’adapter aux réalités. C’est à la faveur des causerie-débats sur ‘’Café Médias Plus’’ numéro 364 le vendredi 23 septembre 2022, que l’Expert-Consultant et Maître-Assistant des Universités du CAMES, a pointé du doigt le déphasage qui s’observe dans ce domaine au Bénin.

Qu’est-ce qui est important: « L’écosystème des sciences de l’information et de la communication au Bénin à l’ère du numérique ». C’est le thème de la causerie qui a réuni des journalistes venus de différents organes et le Dr Wenceslas Mahoussi à la Maison des médias à Cotonou. Dès l’entame des discussions, l’invité, le Dr Wenceslas Mahoussi a fait savoir que comme toute science, les (SIC) regroupent plusieurs secteurs où sous-disciplines . Ces secteurs sont différemment classés dans le système anglophone et francophone. Même si le secteur est dynamique, dans ses explications, Wenceslas Mahoussi a appelé les dirigeants béninois à corriger leurs politiques publiques pour sauvegarder des intérêts. Aussi, a t-il fait, un état des lieux qui n’est pas du tout reluisant. « Les universitaires, chercheurs et enseignants ne sont pas bien traités », a déploré l’invité. Il a trouvé qu’en réalité ces universitaires ainsi que leurs laboratoires devraient être associés à des stratégies d’intervention dans ce secteur dont celui du numérique. Il a évoqué son cas, entend que jeune et expert dans le domaine, mais qui ne semble pas jouir de ce dont il devrait jouir. Il a également évoqué le manque d’accompagnement des quelques acteurs du SIC de la part du gouvernement.

Entre les lignes : L’invité ne regrette pas le fait qu’il soit retourné dans le pays après des années d’études à l’extérieur. Car estime t-il malgré les nombreuses difficultés, il a fait et réalisé beaucoup de choses dans ce domaine. Selon lui, ce n’est que ces deux dernières années, qu’on peut remarquer le décollage du Bénin en matière de SIC. C’est à juste titre qu’il donne l’exemple du premier professeur titulaire en information et communication enregistré au Bénin lors de la proclamation des résultats 2022 du CAMES et de lui-même dans sa spécialité au titre de Maître-Assistant. « Il y a un peu de déphasage au niveau de cette science. Il faut des centres de recherche sur la communication et les sciences numériques. C’est important qu’il y a des gens du domaine qui réfléchissent sur les questions de la data (open, Big data), de la désinformation, de la cybercriminalité, des cyberjournaux, de l’intelligence artificielle… », précise-t-il. Le Dr Wenceslas Mahoussi dit ne pas remettre en cause les actions, mais de leur permettre d’apporter aussi leur expertise. « Il y a un vide. On ne peut pas continuer à former les journalistes sans les doctrines. Nous devons travailler à apporter notre expertise », a déclaré Wenceslas Mahoussi. « Le président de la République a donné de l’ordre qu’il faut pour améliorer la situation des enseignants surtout rares dans cette discipline. La République devrait sauvegarder ses fils sur qui elle a investi », a-t-il dit. Interrogé sur l’ENSTIC, qu’il a codirigé durant des années, il pense que c’était formidable. « J’ai le sentiment de quelqu’un qui a servi la République », affirme-t-il. L’équipe avec laquelle il a dirigé ladite école, a quadruplé l’effectif des étudiants, la visibilité de l’école a été renforcée, les groupes pédagogiques ont été multipliés en passant désormais de 3 à 8 groupes. De même, il a fait remarquer que son équipe a fait intervenir le numérique dans les offres de formation.

Par ailleurs: Le Directeur de l’ObSIC a pour finir, invité ses collègues chercheurs qui sont encore dans la fleur de l’âge, à consacrer leur temps à la science pour donner à la nation ce qu’elle a façonné en eux que de se jeter en politique à tout point de vue.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page