.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assistance sociale: Le DG/Anps apporte des précisions sur le devenir du projet Arch


Vues : 18

Dr Venant Quenum, DG/Anps

Depuis 2016, le gouvernement du Bénin poursuit avec succès le processus de mise en œuvre du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCH). Un projet à plusieurs volets à caractère social dont la mise en œuvre a pour objectif de mettre les couches vulnérables à l’abri de la pauvreté. Selon les explications du Directeur Général de l’Agence Nationale de Protection Sociale (ANPS), Dr Venant Quenum, ce projet est une offre d’un paquet intégré de 4 services de protection sociale à savoir : l’assurance maladie, la formation professionnelle, le crédit et l’assurance retraite. A le croire, le projet ARCH est « orienté principalement vers les acteurs du secteur informel que sont les acteurs du secteur de l’agriculture, du transport, de l’artisanat qui sont traditionnellement exclus des mécanismes formels de protection sociale qui ont existé dans notre pays ». Depuis 2018, plusieurs communes du Bénin ont bénéficié d’une première phase pilote du volet Assurance Maladie du projet ARCH. Ce service rendu aux populations a permis de réduire considérablement le taux de mortalité infantile au Bénin mais aussi de traiter efficacement plusieurs maladies dont souffrent les populations. Cette première phase pilote du volet Assurance Maladie du projet ARCH a permis la prise en charge sanitaire gratuite des enfants. C’est l’Agence nationale de protection sociale (Anps) qui est chargée de planifier la collecte des données de chaque enfant vulnérable pensionnaire et de la distribution des cartes biométriques.  La mise en œuvre du projet ARCH est toujours en marche dans les communes afin de sortir les populations de la précarité et leur accorder une bonne santé.

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page