.
.

Le triomphe de la vérité

.

Carnet noir:  L’ancien ministre Jijoho   Padonou  n’est plus


Vues : 17

L’ancien ministre Padonou Djidjoho

Padonou Adewalé Jijoho,l’ex ministre de l’éducation nationale est décédé ce jeudi 18 août dans la matinée suite à une courte malaise. Ancien Professeur à l’Université d’Abomey-Calavi  , il fut nommé ministre de l’éducation nationale en 1996 sous  le régime de feu Mathieu Kérékou. Professeur agrégé de chirurgie et   coordonnateur de la Faculté à caractère spécial de formation médicale à l’Université de Porto-Novo, il était  aussi une figure marquante de la politique béninoise. Léonard Padonou Jijoho fut un fervent partisan de feu Professeur Albert Tévoédjrè et de son parti Notre Cause Commune (NCC). C’est notamment sous la coupe de ce parti qu’il a été nommé ministre en 1996. Paix à son âme  .

Témoignage de quelques universitaires

Professeur Jean Bio CHABI OROU : « Je présente mes sincères condoléances à sa famille et à  tous ses proches »

« Le Ministre Léonard Padonou a donc effectivement “transité”! Gloire à  Dieu qui nous retire quand Il le veut en suivant sa logique. J’ai appris cette triste nouvelle  (à la dimension des humains) ici à Bassila où j’étais arrivé depuis quelques jours pour m’y relaxer! Je présente mes sincères condoléances à sa famille et à  tous ses proches. Unissons nos prières pour aider l’âme de notre cher ministre disparu à traverser rapidement les différentes sphères divines qui conduisent au Royaume Eternel ».

Professeur François Adébayo Abiola, Ancien Vice Premier ministre : « il a été le tout premier à me faire offrir la première décoration officielle du Bénin »

« C’est un homme toujours engagé. Il a été le tout premier à me faire offrir la première décoration officielle du Bénin (Officier dans l’Ordre national); il n’a pas hésité à se mettre à la disposition de l’Eismv de Dakar que je dirigeais à accompagner l’expérience d’amélioration des performances des moutons Djallonké de chez nous par croisement naturel avec les ovins du Sahel ; Amoureux de Porto-Novo et de sa profession de médecin il a donné le meilleur de lui-même pour booster la nouvelle faculté de médecine dont je venais de favoriser la création à Porto-Novo, ce sont ses enseignants qui animent aujourd’hui la Fss de Cotonou ; Toujours pro réactif, il n’a pas hésité à me demander d’être candidat à l’élection présidentielle de 2016 et a même commencé les premières campagnes publiques ; Toujours  à nos côtés pour l’animation de l’Académie nationale des Sciences, Arts et Lettres du Bénin. Il était avec nous lorsque le Ministre Rigobert Ladikpo présentait une partie de l’histoire du militantisme national. C’était le 20 juillet 2022. Une véritable perte. Qu’il repose en paix. »

  Emmanuella Dan (Stg.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page