.
.

Le triomphe de la vérité

.

Abomey-Calavi: Le Maire Ahouandjinou et son conseil municipal  honorent la communauté Ayizɔ


Vues : 8

Le Maire Ahouandjinou lors de la cérémonie

De quoi s’agit-il : Les manifestations entrant dans le cadre de la célébration de la fête identitaire et culturelle des filles et fils d’Ayizɔ “Ayizɔhwendɔ hwɛ 2022” se sont tenues le week-end dernier.  C’est l’arrondissement de Togba dans la commune d’Abomey-Calavi qui a abrité ces festivités   en présence d’une forte délégation de la mairie conduite par le Maire Angelo Evariste Ahouandjinou. Tout a commencé par une messe d’action de grâce organisée à cette occasion. Pour le Président du comité d’organisation Thomas Houinsou, cette fête non seulement constitue des retrouvailles pour les filles et fils Ayizɔ, mais s’inscrit dans le cadre de la valorisation et la promotion de la culture ayizɔ.

Entre les lignes : Cette fête est à sa vingtième édition. C’est pour lui donner une envergure nationale à l’image d’autres fêtes identitaires que le comité d’organisation réfléchit pour réorienter le travail de la mobilisation. Cela va permettre à ce que tous les fils ayizɔ vont s’impliquer fortement pour une grande réussite.

Ce qu’a dit l’autorité : «Je suis très heureux d’être avec vous ce matin. En mon nom et celui du conseil municipal d’Abomey-Calavi, je vous souhaite une bonne fête. À travers tout ce que mes prédécesseurs ont dit, j’ai compris que nous avons pris conscience de ce que nous sommes. Et, quand nous avons connaissance des maux dont nous souffrons, nous sommes déjà à moitié guéris et qu’il en soit ainsi. Je voudrais que nous nous habillions d’une forte dose d’humilité puisque l’humilité précède la gloire. Dieu qui nous a créé et pour qui, nous sommes ici ce matin est amour avant tout. Avec l’amour, tout est possible. La fête sera encore plus belle l’année prochaine avec l’implication des dignes filles et fils Ayizɔ sans aucune exception puisque c’est de cela il est question. Le vrai développement, c’est l’union. Quand nous sommes unis et quand nous sommes ensemble, nous devenons beaucoup plus forts. Nous devons laisser de côté les commérages, les clivages, tout ce qui a conduit à ce que nous venons de citer et prendre le temps comme un grand facteur de développement», a affirmé le Maire de la municipalité d’Abomey-Calavi Angelo Evariste Ahouandjinou avant de souhaiter une bonne fête de retrouvailles à la communauté Ayizɔ.

Par ailleurs : Le maire de la commune de Zè, Moussa Amadé était aussi présent à cette fête identitaire. Tout comme lui, il y avait  des chefs d’arrondissement de la ville d’Abomey-Calavi à savoir Pierre Gbégnon, Gilbert Sètondji Boco, Augustin Kegbo; des conseillers municipaux dont Modeste Onidje, Claude Chatin, Obed Couton, Augustin Zannou et Marcellin Declounon. Après l’édition de Togba pour le compte de la commune d’Abomey-Calavi, les regards sont tournés désormais vers la commune de Sô-Ava  qui accueillera l’édition 2023 des festivités Ayizɔhwendɔ hwé.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page