.
.

Le triomphe de la vérité

.

École Régionale de la Navigation Aérienne de Dakar: Le Professeur Bernard Kokou Ahiha célébré par ses anciens étudiants


Vues : 15

Photo de famille des organisateurs de la fête

Dans l’objectif de célébrer de leur vivant les instructeurs de l’École Régionale de la Navigation Aérienne et de Management (ERNAM), les anciens étudiants de cette institution ont célébré leur ancien mentor, le Directeur Bernard Kokou Ahiha.

Que s’est-il passé : Venus d’un peu partout des pays africains, ces anciens étudiants ont célébré avec faste ce professeur hors pair, professionnel d’exception de l’Asecna. A la suite d’une messe d’action de grâce, les représentants des nombreux étudiants ont communié avec lui autour de plats offerts par eux, ceux des autres pays d’Afrique, par l’alchimie de la pensée, ont assisté également aux réjouissances. Entourés de ses enfants présents au Bénin, Gérard et Judith, des amis proches, dont son ancien collègue Benjamin Ezin et Nicodème Eye de l’ex Air Afrique,  une messe d’action de grâce a été célébrée.

Comment ont-ils réussi : Dans le but de rester fidèle à l’un des objectifs que ces anciens étudiants se sont fixés, sous l’impulsion de El Hadj Sanda Seydou, il fallait   célébrer de leurs vivants, des instructeurs de l’Ecole Régionale de la Navigation aérienne et de la Météorologie (ERNAM) de Dakar. Aussi, les béninois qui ont fait ladite école, ont joint l’acte à la parole en célébrant ce 18 juillet 2022 les 88 ans de Bernard Kokou Ahiha, premier instructeur météo de ladite école.  Aussi, un comité de sept membres composé de  Justin Noukpozounkou, François Kpedotossi, Antoine Aguidissou, Alain Aitchedji, François Agueh, Pascaline Bamahossovi a été mis en place sous la direction de Sagbo Avossè, Président. A l’issue des différentes assises préparatoires de cet événement dont la toute première a eu lieu le 06 juillet 2022  dans les locaux de la Direction Générale de Météo Bénin, plusieurs décisions ont été prises, notamment la détermination des actions à mener au cours de la journée du 18 juillet 2022 à savoir : célébrer une messe d’action de grâce au domicile du récipiendaire ; offrir une photo portrait géant et une enveloppe conséquente et un gâteau avec  champagnes ; offrir à l’ensemble des participants un rafraichissement composé de petits fours et de produits de la SOBEBRA (Société Béninoise de Brasserie), inviter un pianiste pour agrémenter tout cela et enfin la fixation du taux de participation par membre. Un programme a été concocté et un sous-comité de trois membres composé de Sagbo Avossè, François Kpedotossi et Pascaline Bamahossovi a été mis sur pied pour son exécution. Commencé à 11 heures le 18 juillet 2022, les manifestations ont pris rigoureusement fin à 13 heures pour ne pas fatiguer l’heureux du jour. Notons que la messe a été célébrée par le Père Maxime Ahomagnon de la paroisse Sainte Marie Mère du sauveur de Midédji et tous les participants étaient en T-shirts à l’effigie de l’heureux du jour. Après cette messe, le déroulement du programme a été fait de main de maître par François KpedotossI qui en assurait ainsi l’imprésario. Du mot de bienvenu du Président du Comité en passant par la remise des cadeaux, la coupure du gâteau et le rafraichissement jusqu’aux cadeaux surprise, tout s’est très bien passé et agrémenté par l’animation du pianiste. Il faut retenir que cette action menée ce jour-là est couronnée par un succès ressenti dans la joie de Monsieur Bernard Kokou qui n’a dit, avec beaucoup d’émotion qu’un seul mot : Merci.

Qui  est K. Bernard Ahiha: Marié à feue Catherine Bada et père de cinq enfants, Bernard Kokou Ahiha, est le premier directeur, fondateur des écoles primaires publiques de Goumori et d’Ina au Bénin. Admis après un concours à l’Asecna dans les années 1960, où la compagnie Air Afrique venait de prendre son envol, Bernard Ahiha a été le premier africain expatrié à Dakar au Sénégal, dans cette institution. Grâce à son expérience d’enseignant, et justement parce que faisant partie de cette génération de cadres qui ont très tôt compris que seule la formation est gage de succès et de pérennisation des entreprises continentales, il lui a été fait l’honneur de créer à Dakar, l’école régionale de la météorologie qu’il a dirigée jusqu’à son admission à la retraite.  Ainsi affecté à la formation des cadres après avoir été lui-même formé  à l’ancienne école météorologique de Fort de saint Cyr en France, il a vu se succéder la quasi-totalité des cadres techniques que chacun des États membres, recrutait et mettait à la disposition de l’Asecna. Bernard Kokou Ahiha a toujours été, non pas un enseignant seulement, mais un père, un ami et parfois un confident pour les nombreux africains qui ont pris par cette École Régionale de la Navigation Aérienne et de la Météorologie de l’Asecna, à Dakar. Par ailleurs, ce monsieur d’exception ne servait pas que les étudiants de l’Asecna. Nombreux sont les béninois qui ont bénéficié de son hospitalité lors de leur passage à Dakar, pour diverses raisons.La rigueur, mais dans la douceur, l’impersonnalité, mais dans la reconnaissance de l’individualité de chacun, constituent quelques traits de  caractère de AHIHA. Son humanité et l’aura qu’il a toujours dégagée, se retrouvent dans son profond discours qu’il a prononcé à cette occasion, et qui est simplement : merci, un autre trait qui caractérise Bernard Kokou Ahiha.Puisse t’il jouir encore d’un paisible repos dans la chaleur des siens et de tous ceux qui continuent de l’aimer, et que, dans notre monde en perte de repères, qu’il en soit un pour les générations à venir.

Marius Alavo

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page