.
.

Le triomphe de la vérité

.

Karim Goundi sur le rapprochement entre UP-PRD: « Ils ont peur de l’arrivée du parti Les Démocrates »


Vues : 20

Karim Goundi, Secrétaire Adjoint à la jeunesse aux sports et loisirs du parti Les Démocrates (LD)

Le Secrétaire Adjoint à la jeunesse aux sports et loisirs du parti Les Démocrates (LD), Karim Goundi a apporté des précisions sur les préparatifs de sa formation politique pour les élections législatives de 2023. C’était au cours d’un entretien sur radio Sêdohoun FM 97.4, qu’il s’est également prononcé sur la participation de son parti aux festivités de la fête du 1er août 2022.

A l’entame de l’entretien, l’opposant Karim Goundi, a d’abord donné son appréciation du mariage en vue entre les partis Union progressiste (UP) et le Parti du Renouveau Démocratique (PRD), tous deux de la mouvance présidentielle. « C’est normal que des partis veuillent se retrouver ensemble pour aller à un combat », a expliqué l’invité de la radio. Il poursuit que c’est le contraire que son parti pense parce que pour des élections de 2019, 2020 et 2021, il n’a jamais entendu parler de fusion. « Si en 2023, les gens se préparent pour se fusionner, c’est parce qu’ils ont peur de l’arrivée du parti Les Démocrates dans la compétition électorale », soutient-il. Le Secrétaire Adjoint à la jeunesse aux sports et loisirs du parti Les Démocrates (LD), Karim Goundi va plus loin pour dire que pour faire face au parti Les Démocrates, qui est un parti du peuple et non un parti régional, ces formations politiques de la mouvance ne peuvent que faire l’option de se fusionner. Même s’il pense qu’aucun parti ne peut s’auto-suffire, Karim Goundi rassure que le parti ‘’Les Démocrates’’ travaille sans faille pour avoir la majorité au parlement au soir du scrutin du 08 janvier prochain. « Aucun parti ne peut s’auto-suffire. Le parti Les Démocrates, est en train de se préparer très bien sur le terrain. Ce qui sera fait pour que nous ayons la majorité, sera fait. La coordination nationale du parti est à pied d’œuvre, travaille énormément pour que cette victoire soit éclatante en 2023. Puisque ceux qui sont à la tête du parti Les Démocrates, sont les avertis de la chose politique », a-t-il déclaré. S’agissant de la présence dudit parti au défilé de la fête de l’indépendance, l’invité a précisé que ce n’est pas un revirement politique. Dans son argumentaire, il a fait savoir que c’est la première fois que le gouvernement de la Rupture, leur a envoyé une invitation à une fête nationale. « Ce n’est pas la fête de quelqu’un, c’est la fête nationale. Et lorsque le drapeau vous appelle, vous devez répondre. Le bon sens vous oblige de laisser vos différends politiques parce que ce n’est pas celui avec qui vous avez les différends politiques, que vous allez honorer. Vous allez honorer le drapeau national et c’est ce que le parti a fait », a justifié l’opposant. A la question de savoir si le parti Les Démocrates reconnait officiellement Patrice Talon comme président de la République, il a avoué que son parti respecte les lois de la République. Et que le discours qu’ils ont a tenu par le passé, c’est le discours d’exclusion. Du fait que l’élection présidentielle a eu lieu en ne respectant pas la constitution qui parle du consensus national. Les candidats ont cherché à avoir le parrainage, mais ne l’ont pas eu. « Le parti Les Démocrates, est plus que jamais sur le champ de bataille pour restaurer la démocratie et l’Etat de droit dans notre République », a martelé Karim Goundi, qui pour finir, a invité leurs militants à être sereins pour les prochains combats.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page