.
.

Le triomphe de la vérité

.

2e phase du projet Asphaltage : Léandre Houngbédji explique l’intégration de nouvelles villes


Vues : 14

Secrétaire général adjoint, porte-parole du gouvernement, Léandre Houngbédji est intervenu pour clarifier la décision du gouvernement d’étendre le projet Asphaltage vers d’autres villes du pays pour le compte de sa 2e phase. Selon lui, tout est question de méthodes et de priorité. Lisez sa déclaration !

«Le choix du chef de l’État, c’est de faire en sorte que le développement de notre pays soit équilibré. Sous le quinquennat 2016-2021, nous avons pris en charge 9 villes pour le projet asphaltage. Et j’ai indiqué parfois que, un choix de gouvernance aurait amené d’autres dirigeants à mettre le paquet sur une ou deux villes et à la fin de leur mandat dire et se satisfaire de cela, moi j’ai construit une ville moderne. Mais nous avons dit que nous venons de loin. Tout le Bénin. Les ressources que nous collectons, c’est le fruit de l’effort de chaque béninoise et de chaque Béninois où qu’ils se trouvent. Qu’ils soient en ville ou en campagne. Et donc, ce choix a guidé le gouvernement pour repartir l’œuvre d’assainissement sur plusieurs villes. Nous avons fait 9 villes pendant le premier quinquennat. Et là, nous avons dit qu’il y a plein d’autres villes et chacun de vous est témoin. Toutes les communes réclament l’asphaltage. Vous vous souvenez qu’à l’occasion de sa tournée de reddition de compte, cette préoccupation était revenue presque partout si on avait les moyens de faire dans les 77 communes chiche, mais on a dit, on va continuer. Si certaines villes comme Cotonou, Porto Novo, Parakou ont besoin que cela soit renforcé, d’autres villes ont eu ce projet et ont radicalement changé de visage. Mais d’autres aussi attendent parce que ce sont des béninois qui y vivent. Donc, les efforts aussi concourent à faire du Bénin résilient que nous sommes, est en train de se réaliser. Donc on a fait le pari de sortir quelques villes qui ont déjà bénéficié de l’asphaltage dans le PAG 2016-2021 pour intégrer de nouvelles villes comme Djougou, Kandi qui aussi sont au Bénin et dont les populations ont besoin de voir leur cadre de vie assaini.»

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page