.
.

Le triomphe de la vérité

.

Bras de fer entre la Chine et les  Etats-Unis sur l’affaire de Taiwan: Wang Yi appelle la communauté internationale à trouver un consensus


Vues : 6

Wang Yi ministre des Affaires étrangères de la Chine

Le conseiller d’Etat et ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi a effectué une visite de travail le dimanche 07 août 2022, au Bangladesh. À cette occasion, il a souligné l’erreur de la Chine concernant la visite de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi dans la région chinoise de Taiwan. Pour lui, la communauté internationale doit parvenir à un consensus pour faire respecter les droits des relations diplomatiques entre État.

Ce qu’il faut savoir : « Il faut bien comprendre que Taiwan ne fait pas partie des Etats-Unis, mais du territoire chinois. La partie américaine a elle-même publiquement reconnu ce point ». C’est en ces termes que le ministre Wang Yi a voulu rappeler l’erreur de Washington sur la situation actuelle de Taïwan. Selon lui, cette “visite” constitue une grave atteinte à la souveraineté de la Chine. Vu que les Etats-Unis ont soutenu et conspiré avec les forces qui prônent “indépendance de Taiwan”, il a déclaré que tout pays se devait de sauvegarder son unité nationale, et ne jamais permettre aux éléments séparatistes de se comporter de manière imprudente. Dans cette même logique, l’autorité ministérielle, a souligné que les autorités du Parti démocrate progressiste (PDP) dans la région de Taiwan avaient inclus la poursuite de “l’indépendance” dans leur programme. Au cours des dernières années, elles ont essayé par tous les moyens possibles de parvenir à une “indépendance de Taiwan” progressive afin d’établir “deux Chines”, ou “une Chine, un Taiwan”. « La présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis a ouvertement soutenu ce projet en se rangeant du côté des forces séparatistes et contre le peuple chinois, précise-t-il. Suivant ses propos, les Etats-Unis ont délibérément saboté la paix dans le détroit de Taiwan. Comme tout le monde le sait, les Etats-Unis commencent toujours par créer un problème, puis l’utilisent pour atteindre leurs propres objectifs stratégiques, a affirmé Wang Yi.

La Chine farouchement opposée : Il a déclaré que la position ferme et les contre-mesures justifiées, raisonnables, légales, nécessaires, ouvertes et proportionnées de la Chine visaient à sauvegarder sa souveraineté sacrée et son intégrité territoriale, à contrecarrer les tentatives américaines “d’utiliser Taiwan pour contenir la Chine”, à réduire à néant l’illusion selon laquelle les autorités taiwanaises pourraient “rechercher l’appui des Etats-Unis pour réaliser leur programme d’indépendance”, et à sauvegarder sincèrement la paix dans le détroit de Taiwan et la stabilité dans la région. Le Wang a condamné l’ingérence dans les affaires intérieures d’autrui était la “règle d’or” du développement des relations d’Etat à Etat, et constituait un “outil magique” permettant aux pays en développement de protéger leur souveraineté et leur sécurité.

L’appel de la Chine : Il a déclaré que la Chine appréciait la compréhension et le soutien de divers pays à sa propre position. Etant donné que des actes d’intimidation unilatéraux se produisent de temps à autre, la communauté internationale doit parvenir à un consensus encore plus clair et faire entendre sa voix de manière encore plus forte pour faire respecter conjointement les normes fondamentales régissant les relations internationales et le droit international, ainsi que pour sauvegarder les droits et intérêts légitimes de tous les pays en développement.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page