.
.

Le triomphe de la vérité

.

Politique nationale : « Le retour de Djogbénou à l’Up est une opportunité pour le parti » dixit Jocelyn Naham Nenehidini


Vues : 4

Jocelyn Naham Nenehidini, membre du bureau politique de l’UP et chargé de mission du président de l’Assemblée Nationale.

Reçu sur l’émission ‘’Dimanche Politique’’ de Fraternité Fm le dimanche 31 juillet 2022, Jocelyn Naham Nenehidini, membre du bureau politique de l’UP et chargé de mission du président de l’Assemblée Nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou a passé en revue l’actualité politique du Bénin. Dans son intervention, il a abordé l’état actuel de son parti et les changements qui s’en suivent avant d’aborder d’autres sujets d’ordre politique.

Quelle est son appréciation sur la fête de l’indépendance : L’invité de Fraternité FM a à l’entame de son intervention précisé l’état d’âme du parti Union Progressiste sur la fête du 1er août. « Ce que nous célébrons davantage, ce n’est pas l’indépendance c’est l’accession de notre pays à la souveraineté internationale. La célébration de l’indépendance est un travail au quotidien. A l’UP l’indépendance n’est pas une chose à célébrer c’est pour nous une démarche à laquelle nous devons toujours travailler pour nous rendre chaque jour indépendant qu’hier », a-t-il expliqué. Pour ce faire, il a souhaité un changement au plan politique, sociétal, culturel et éducationnel afin que le Bénin puisse se repositionner sur la chaine internationale. « Nous aurions souhaité que notre pays soit respecté. Le développement est un processus, nous sommes en train d’avancer, nous sommes ambitieux », a-t-il précisé en indiquant qu’il n’est pas totalement satisfait de l’évolution du Bénin. Concernant les trois monuments inaugurés, l’invité affirme que c’est un sentiment de fierté qui l’anime puisque c’est un signe qui marque le renouvellement de l’histoire du Bénin. « C’est un sentiment de satisfaction et de développement, on doit pouvoir vendre ces infrastructures », affirme–t-il. Il s’est également prononcé sur les rumeurs qui circulent sur l’emplacement des monuments. Selon lui, les héros ne sont pas seulement d’un département mais plutôt national.

Que se passe-t-il  à l’UP : S’agissant de son parti, l’invité de Fraternité Fm, a affirmé que le parti politique avance normalement malgré les changements intervenus à sa tête : « En moins de 4ans, nous avons déjà participé à 3 élections et nous nous préparons pour aller à la 4ème élection. Nous devons donc travailler pour que des individus ne priment pas sur le parti », a-t-il expliqué. A le croire, le retour du Prof Djogbénou dans le parti est une opportunité pour les membres du parti ainsi que les militants. Selon lui l’arrivée du président Djogbénou ne rentre pas seulement dans le cadre du rajeunissement du parti mais de garder le cap politique pour que la jeunesse ne soit pas marginalisée dans la formation politique de l’Union Progressiste. Parlant du départ de Bruno Amoussou, l’invité de fraternité Fm a déclaré que le président Amoussou n’a pas quitté  mais milite toujours pour amener le parti loin. « Je pense que le président Amoussou est dans un rôle constitutionnel bien garni », a-t-il déclaré. Selon lui, le parti bien qu’étant de la mouvance est un parti qui a des idéaux et des objectifs qu’il se doit d’atteindre et ceci grâce aux pères fondateurs. « Nos pères fondateurs seront avec nous pendant les élections », a affirmé le chargé de mission du président de l’Assemblée Nationale. Il a par la suite indiqué que l’une des opportunités importantes que l’UP a réussi à avoir est la formation qu’ils ont reçue des pères fondateurs. Selon, Jocelyn Naham Nenehidini, les résultats des élections à venir vont confirmer les travaux menés par les membres de l’Up qui sont à l’Assemblée Nationale et vont aussi permettre de savoir le profil de ceux qui vont représenter le parti.

Que dit-il des élections : Les législatives de 2023, sont dans quelques mois. L’invité a au cours de son entrevue expliqué que l’UP se prépare pour aller aux élections. Il a en revanche dénoncé l’appellation du parti BR comme un parti siamois pour l’UP. Selon lui, les deux partis n’ont pas les mêmes idéologies, ni les mêmes objectifs. Il se dit aussi satisfait de l’intégration des partis de l’opposition comme ‘’Les Démocrates’’ qui participent également aux élections. « Nous sommes heureux d’avoir des adversaires pour ces élections. C’est très louable pour la démocratie et le prestige que nous pensons avoir », a-t-il notifié.

En ce qui concerne les détenus et exilés politiques : S’agissant des détenus politiques l’invité a affirmé que la justice fonctionne normalement, et que le parti Union Progressiste ne se mêle pas de la justice. « A l’up nous séparons le juridique du politique », a-t-il laissé entendre. A le croire l’Up travaille à ce qu’il y ait la fraternité dans tout le pays. Il n’a pas manqué de se prononcer sur la question des exilés politiques. « Tout citoyen qui pose un acte civile quel que soit sa qualité va en répondre devant la justice. Ce n’est pas parce que c’est un homme politique que son infraction est politique », a-t-il déclaré. Pour Jocelyn Naham Nenehidini ce qui préoccupe le parti est d’avoir une justice libre et non contrôlée.

Par ailleurs : Avant la fin de l’émission, le chargé de mission du président Vlavonou a abordé la question de la cherté de la vie. Il a souhaité que le Bénin soit indépendant au niveau de l’alimentation, de la santé et dans bien d’autres secteurs. Il a également passé en revue la situation du terrorisme dans le nord du Bénin. « Notre préoccupation à l’Up c’est comment nous nous préparons à gérer cette situation et nous ne pouvons pas laisser seul le gouvernement », a-t-il conclu.

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page