.
.

Le triomphe de la vérité

.

Bonne nouvelle pour la gouvernance économique sous Talon : Afflux de soutien pour le Bénin/164 milliards de la Banque mondiale


Vues : 10

Renforcement de l’accès à l’eau potable en milieu rural

Pour accompagner le programme d’accès universel à l’eau potable en milieu rural, baptisé « AQUA-VIE », la Banque mondiale a octroyé un financement additionnel de 250 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA). L’annonce a été faite à travers un communiqué de la Banque.

Pourquoi ce financement : Aider le Bénin à poursuivre son vaste programme d’accès à l’eau pour les habitants des zones rurales. C’est la raison pour laquelle la Banque mondiale lui a débloqué un fond de 250 millions de dollars. Ce financement vient consolider le programme « AQUA-VIE ». Ce programme permet d’augmenter l’accès au service d’approvisionnement en eau à travers des branchements à domicile et des bornes fontaines, et de fournir un service d’eau de qualité assuré par des professionnels. Avec le nouveau financement de près de 164 milliards de francs CFA accordé par la Banque mondiale, le gouvernement du Bénin compte construire 80 nouvelles adductions d’eau potable (AEP) multi-village pour complémenter les 126 en cours de réalisation. A terme, le programme AQUA-VIE permettra de couvrir les besoins en eau potable de plus de 3 millions de personnes en zone rurale.

Qu’en pensent les autorités : Dans le cadre du programme, le gouvernement béninois a déjà lancé la construction de 126 AEP dans l’ensemble du Bénin. « Le programme  Aqua-Vie a permis au Bénin de faire des progrès importants en matière d’accès des populations rurales à l’eau potable. Ce financement additionnel vient mettre à l’échelle les réalisations en cours pour l’atteinte de l’objectif d’accès universel à l’eau potable », explique Atou Seck, le responsable des opérations de la Banque mondiale pour le Bénin. A le croire, ce financement soutient aussi la réforme du secteur de l’approvisionnement en eau en milieu rural afin de garantir un accès durable des communautés à l’eau potable à moindre coût. A le croire, la couverture moyenne des services en eau dans les zones rurales s’élève à 73 % en 2022 à l’échelle du pays contre 42 % en 2017. Ceci grâce à la mise en œuvre du programme « Aqua-Vie ».  «Ce financement additionnel est un soutien important au programme d’action du gouvernement 2021-2026 et un boost pour le programme national d’approvisionnement en eau en milieu rural. Cet appui contribuera aux efforts du gouvernement pour rendre disponible l’eau potable sur toute l’étendue du territoire béninois dans un avenir proche», appuie le Ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni. Pour lui, cette opération est également en phase avec le programme d’action du gouvernement 2021-2026 ainsi qu’avec le cadre de partenariat du Groupe de la Banque mondiale avec le Bénin pour la période 2018-2023.

Que sait-on de l’IDA : L’Association internationale de développement (IDA) est l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Fondée en 1960, elle accorde des dons et des prêts à faible taux d’intérêt ou sans intérêts en faveur de projets et de programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire la pauvreté et à améliorer la vie des plus démunis. L’IDA figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 76 pays les plus pauvres de la planète, dont 39 se trouvent en Afrique. Les ressources de l’IDA permettent d’apporter des changements positifs dans la vie de 1,6 milliard de personnes résidant dans les pays éligibles à son aide. Depuis sa création, l’IDA a soutenu des activités dans 113 pays. Le volume annuel des engagements est en constante augmentation et s’est élevé en moyenne à 21 milliards de dollars au cours des trois dernières années, 61 % environ de ce montant étant destinés à l’Afrique.

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page