.
.

Le triomphe de la vérité

.

Promotion et valorisation de la destination Bénin: 54 guides du tourisme renforcent leurs capacités


Vues : 10

La photo de famille des 54 guides avec les autorités

Le Programme de renforcement de capacités au profit de 54 guides du tourisme a été lancé ce mardi 31 mai 2022, à l’hôtel Golden Tulip.

Pour quel but : L’objectif que vise le gouvernement à travers le déploiement de cette formation, est de disposer d’une ressource humaine de qualité en vue de soigner l’image de la destination Bénin. Provenant de sites touristiques divers notamment, Ouidah, Avlékété, Grand-Popo, Abomey, Dassa, Kétou, Ganvié, Porto-Novo, Nikki, Natitingou, Boukoumbé, ces 54 guides vont affuter leurs armes sur des thématiques confirmées par des experts de l’Organisation internationale du tourisme (OIT) pour un rayonnement de la destination Bénin à la hauteur des ambitions du gouvernement. Reparties en 24 modules, les différentes sections de formation concernent l’histoire, le patrimoine et la culture, les techniques de guidage, la déontologie du secteur… en plus de cela s’ajoutent des sorties de site en guise de cas pratique à Ouidah, Abomey et autres. Ces formations permettront aux participants de découvrir les méthodes et pratiques pour améliorer leur qualité technique et la productivité de leur talent.

Qui étaient au lancement de cette formation : C’est le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola et son collègue Yves Chabi Kouaro, ministre de l’Enseignement Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle qui ont procédé au lancement officielle de cette formation. C’était en présence des membres du comité technique et du pilotage de ce programme, des responsables de l’Agence nationale de promotion du patrimoine et de développement du tourisme (ANPT), d’une délégation de l’Organisation internationale du tourisme (OIT),  des responsables du secteur de tourisme et de l’hôtellerie, les différentes faitières et associations de guide et accompagnateur de tourisme.

Que disent les experts : Au nom de l’équipe de la coordination du projet, Faïzath Kora, Directrice du développement du tourisme, a fait savoir que le lancement de ce programme est l’expression de la dynamique en cours dans le secteur du tourisme. Ce qui selon elle, témoigne de la volonté et de l’engagement du gouvernement de hisser le tourisme au rang du deuxième pilier de l’économie. « Le gouvernement entend non seulement faire face aux insuffisances qui ont prévalues en termes de renforcement des capacités, mais aussi proposer une solution durable aux questions liées à l’accroissement du tourisme transfrontalier. Professionnaliser les guides touristiques pour améliorer les prestations indispensables au rayonnement de la destination Bénin », précise-t-elle. Elle poursuit en disant qu’un réel engouement a été noté au niveau de la phase de sélection. « Le processus ayant conduit à la sélection de ces 54 guides parmi 199 au départ, a été fait dans la rigueur, la transparence, dans l’équité, l’égalité et la justice », ajoute Faïzath Kora. Le Représentant résident de la Banque mondiale, Atou Seck, a retiré son soutien à accompagner le gouvernement qui entend mettre au profit de l’écosystème touristique du Bénin, des ressources humaines de qualité. « Pour le décollage économique, le gouvernement a parié sur le tourisme et il faut l’accompagner. Ce qui apporte de la valeur au produit touristique, c’est le guide du tourisme. C’est éminemment important cette formation pour avoir des meilleurs guides touristiques », a-t-il dit. Pour sa part, le ministre de l’Enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Yves Chabi Kouaro, a salué les efforts du gouvernement. Pour lui, la formation technique est le principal levier de l’économie nationale et les exigences actuelles de ce secteur nécessitent une formation d qualité afin de pallier au déficit de perfectionnement et du professionnalisme. Etant donné que le Bénin regorge d’une énorme richesse touristique, il faut une ressource humaine de qualité pour les valoriser, a indiqué le ministre. De son côté, le patron du tourisme Jean-Michel Abimbola, a fait savoir que grâce à la place qui lui est réservé dans le PAG et les investissements massifs qu’il bénéficie, le tourisme béninois à commencer par se faire une place dans la carte touristique régionale. C’est la réflexion globale du secteur de tourisme qui a mis un accent particulier sur le renforcement des capacités. Car, souligne-t-il, les guides qui sont en contact direct avec le touriste, garant de l’image de la destination du pays, jouent un rôle social à la qualité du tourisme. « C’est une activité professionnelle qui a besoin d’être soutenue », ajoute-t-il.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page