.
.

Le triomphe de la vérité

.

Cinéma/Canal Olympia: Le premier film béninois « Injustice » lancé ce jour


Vues : 24

Vue partielle des participants à la conférence de presse

Le cinéma béninois sera sur orbite ce vendredi 27 mai 2022 à Canal Olympia Wologuèdè.

Comment : Le tout nouveau film béninois « Injustice » du réalisateur Gabriel Agbahonou sera officiellement lancé ce vendredi 27 mai 2022 à Canal Olympia Wologuèdè à Cotonou. L’information a été donnée par l’équipe de réalisation du film, au cours d’une conférence de presse organisée le mercredi 25 mai 2022.  C’était en présence des membres du cabinet du ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts, des partenaires qui ont accompagné les acteurs, des passionnés du cinéma et des journalistes culturels. Ce film qui sera mis sur le marché est la toute première dans l’histoire du cinéma béninois. 

Ce qu’il faut savoir de ce film : Cette œuvre du jeune et brillant réalisateur Gabriel Agbahonou dénonce les maux qui minent le continent africain. C’est un long métrage qui raconte une histoire passionnante et palpitante qui colle à certaine réalité de notre société. Un véritable thriller politique, ce long métrage « Injustice », honore le Bénin qui vend son 7ème art au-delà des frontières. L’intrigue de ce film, c’est la lutte contre l’injustice.  L’auteur encourage le combat contre l’injustice. Un phénomène qui peut conduire à la haine, au terrorisme, à la guerre et à la famine. Au bout de trois ans, c’est-à-dire depuis 2019, ses jeunes passionnés ont fait un grand sacrifice pour sortir une œuvre de très belle qualité dans l’industrie  cinématographie béninoise et montrer une autre image de l’Afrique. Un peu comme les Nollywood aux Etats-Unis, l’auteur a voulu révolutionner le visage cinématographique béninois. Le sens authentique de ce travail, c’est qu’il ne suffit pas de dénoncer l’injustice, il faut la combattre. Et cela ne devrait pas se limiter au verbe, mais beaucoup plus à l’action. C’est un projet qui va au-delà des frontières du Bénin avec la production des images de haute qualité. Ce film dans lequel, on retrouve Akola Akambi, Georgine Zinsou, Adrien Guillot, Gratien Zossou et biens d’autres, aborde plusieurs thèmes. A titre d’exemple, la cohabitation des religions qui selon le réalisateur, est un atout inestimable pour la paix. Le film a été tourné par une équipe professionnelle originaire du Bénin, du Togo et de la France.

Ce que disent les experts : « Cette œuvre est de très belle qualité. C’est vraiment inédit et ça mérite fortement d’être accompagné », a dit Carole Borna, Conseillère aux Arts du ministre en charge de la Culture, Jean-Michel Abimbola. Représentant le ministre à cette conférence de presse, elle a félicité toute l’équipe de réalisation pour avoir produit ce long métrage de qualité avec toute la technique requise avec les experts et spécialistes du cinéma béninois. « L’Etat béninois ambitionne de devenir une plateforme internationale pour le cinéma avec la construction des studios qui va permettre de booster le secteur », a-t-elle précisé. C’est en cela qu’elle souhaite un énorme succès au film « Injustice » qui fait la fierté du béninois. De son côté, Florent Couao-Zotti, Conseiller à la Culture du ministre Jean-Michel Abimbola, a salué l’effort colossal fourni par les acteurs et a souligné le rôle prépondérant de la presse dans la promotion de cette œuvre. Le réalisateur Gabriel Agbahonou a remercié le ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts de son accompagnement pour la réussite de ce projet. Au nom des acteurs qui ont joué un rôle dans ce film, Akola Akambi a dit toute sa satisfaction. Il constate que parallèlement à ses activités professionnelles de la dramaturgie et entend qu’acteur, ce film est le 20è auquel il est associé. Le pragmatisme, le dynamisme, la conviction et le professionnalisme des auteurs sont les points forts qui l’ont profondément touché. « C’est une première dans la cinématographie du béninoise. Témoin du cinéma béninois dans une certaine mesure, je suis capable de dire qu’avec ce film, le Bénin a fait un grand pas en avant », confie-t-il. Ce long métrage du réalisateur béninois Gabriel Agbahonou est sorti le 27 avril dernier. Il est programmé pour faire le tour de l’intégralité des salles Canal Olympia dès le 27 mai.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page