.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tournée d’explication sur la cherté de la vie à Natitingou: Les mesures d’exonération de la TVA passées au peigne fin


Bio Tchané préside les travaux à Natitingou

Les populations de Natitingou ont accueilli dans la matinée de ce jeudi 12 Mai 2022, la délégation gouvernementale venue à la faveur de la tournée d’explications sur la cherté de la vie, leur donner des clarifications.

Ce qui sait passer : C’est la maison des jeunes de la commune de Natitingou qui a accueilli la délégation composée des ministres  Abdoulaye Bio Tchané, Kouaro Yves Chabi, Modeste Kérékou, Shadiya Assouman, du Secrétaire Général du gouvernement, Édouard Ouin-Ouro. Etaient présents, le préfet de l’Atacora Déré Lydie Chabi Nah, des honorables députés de la région, des couches socio-professionnelles de la commune, des têtes couronnées et  cadres à divers niveaux de responsabilité. Des interventions des membres de la délégation ministérielle, les populations savent désormais que la cherté de la vie actuelle est due aux effets néfastes de la Covid-19 et surtout de la guerre Russo-Ukrainienne. Mais surtout que le gouvernement prend depuis mars 2021 des mesures sociales de plusieurs dizaines de milliards FCFA pour soutenir les populations face à la crise économique mondiale. Ils ont été édifiés sur la question des intrants agricoles. Les producteurs savent désormais que si le sac d’engrais est encore à 14.000fcfa aujourd’hui au lieu de 26.000 voire 30.000 FCFA, c’est parce que le gouvernement a fait des efforts colossaux en anticipant et en injectant plus de 51 milliards FCFA pour l’achat et la subvention. L’application d’un taux forfaitaire libératoire de TVA sur le riz importé ainsi que l’exonération de la TVA sur les huiles végétales importées ou produites localement sans oublier l’exonération de la TVA sur la farine de blé importée ou produite localement sont expliquées de fond en comble aux populations. De même que la mise en œuvre d’un abattement de 50% sur le prix des frets maritimes et de 2/3 pour les frets aériens pour le calcul des droits de douanes à liquider sont au cœur de ces échanges à l’étape de Natitingou. Si le litre de gasoil est à moins de 700 FCFA encore aujourd’hui, c’est parce que le gouvernement, ont  indiqué les membres de la délégation, continue d’injecter plusieurs milliards de FCFA comme subventions. Les actions prévues dans le PAG 2 au profit de la commune de Natitingou ont été exposées aux populations à la grande satisfaction des populations de Natitingou. Le maire Taté Ouindeyama a réaffirmé la reconnaissance des populations au gouvernement pour cette initiative qu’il qualifie de salutaire .

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page