.
.

Le triomphe de la vérité

.

Sécurité et sûreté des conteneurs au port de Cotonou : Bénin Terminal se dote d’un efficace dispositif


Les forces de l’ordre au cours de la formation

L’agence Bénin Terminal, de la société Bolloré Ports renforce les capacités des acteurs portuaires sur  les processus de sûreté et de sécurité au port de Cotonou. C’est à la faveur d’une formation qui s’est déroulée le 04 avril dernier au Port de Cotonou.

Pourquoi cette formation : La sureté de la sécurité reste une préoccupation majeure pour la compagnie Bolloré Ports. A travers son agence Bénin Terminal, elle a fait un diagnostic des procédures actuelles en matière de sécurité et de sûreté. Après cet exercice de simulation, l’agence a doté son système des ajustements nécessaires pour renforcer efficacement les dispositifs de sécurité et de sûreté au sein du terminal à conteneurs et dans l’enceinte du Port de Cotonou. 

Que dit l’expert : Au terme des entrainements, le Directeur général de Bénin Terminal Yann Magarian a confié que « Cet exercice de simulation est primordial pour déceler les points d’amélioration du dispositif mis en place et améliorer nos processus de façon continue en vue de maintenir un niveau de sécurité et de sûreté élevé sur le terminal à conteneurs de Bénin Terminal et au Port de Cotonou ».

Entre les lignes : Après avoir été certifié pour le Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires, Bénin Terminal réalise périodiquement des entrainements de renforcement de son personnel sur ses installations portuaires. Son personnel est donc habileté à identifier les éventuelles défaillances du système sécuritaire conformément aux exigences prévues par le code. Cet exercice a été fait avec le soutien de l’Autorité Portuaire de Cotonou, la Police Républicaine, la Protection Civile, la Capitainerie mais aussi APM Terminals, ORYX, la Sobemap.

Photo de famille au terme de la formation

L’autre côté : Concessionnaire du terminal à conteneurs depuis 2013, Bénin Terminal a investi 95 milliards de FCFA (145 millions d’euros) lui permettant de devenir un hub logistique régional venant favoriser la croissance des pays frontaliers tels que le Niger, le Mali, le Burkina Faso et le Nigeria. Acteur majeur de la chaîne logistique du pays, Bénin Terminal emploie 419 Béninois et développe une politique de sous-traitance qui génère près d’un millier d’emplois indirects. Bénin Terminal mène également des actions en faveur des populations locales en partenariat avec des ONG et soutient dans ce cadre divers projets notamment pour permettre aux jeunes affectés par le VIH de poursuivre leur scolarité, favoriser l’autonomisation des jeunes et les sensibiliser à la préservation de l’environnement.

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page