.
.

Le triomphe de la vérité

.

Journée mondiale de la liberté de la presse à l’ENSTIC-UAC: L’impact du numérique sur la liberté d’expression au cœur des débats


Vues : 4

L’ancien Recteur Maxime da-Cruz remet le certificat de distinction à un bénéficiaire

La direction de l’Ecole Nationale des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (ENSTIC) a, dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale de la liberté de la presse, organise une séance d’échange avec les professionnels des médias, universitaires et étudiants, sur les nouveaux défis qui s’imposent à la profession du journalisme. C’était le mardi 3 mai 2022 dans l’Amphi Idriss Déby Itno de l’Université d’Abomey-Calavi.

« Le journalisme sous l’emprise du numérique ». C’est le thème retenu pour la commémoration de l’édition 2022 de la Journée mondiale de la liberté de la presse. Proclamée en 1993 par l’Assemblée générale des Nations Unies, cette journée est célébrée chaque 3 mai de l’année. Pour cette édition, il est question de l’impact du numérique sur la liberté d’expression, la sécurité des journalistes, l’accès à l’information et la vie privée. « Vous ne pouvez pas exercer votre profession de journalisme aujourd’hui sans vous appuyer sur le digital », a rappelé Ferdinand Kpohoué, Directeur de l’ENSTIC au cours de la cérémonie. Pour le représentant du Recteur Félicien Avlessi, Professeur Romain Hounzandji, cette édition apparait évidente pour les journalistes de promouvoir et de défendre la liberté de la presse, car le journaliste est la voix et le défenseur de la population. « Il ne peut exercer sa profession que lorsqu’il est libre. Il cherche les informations, les analyse et les vérifie pour informer afin que les gouvernants prennent des décisions justes », déclare-t-il en affirmant que les réseaux sociaux doivent également multiplier les efforts dans le domaine de l’information. Il n’a pas manqué de féliciter les responsables de l’ENSTIC qui ont voulu saisir l’occasion de cette cérémonie pour célébrer les talents de l’école afin de les encourager à aller plus loin et susciter d’autre éclosion.
Le thème : « Le journalisme sous l’emprise du numérique », a été développé par Kossi Amessinou, Docteur en Sciences de l’information et de la communication. Dans sa communication, il a mis l’accent sur ce qu’apportent les médias sociaux à la profession du journalisme. Il s’agit, à l’en croire, des supports qui permettent aux professionnels de l’information de relayer leur travail. Il a attiré l’attention des étudiants sur le statut juridique du code de l’information que doit respecter le journaliste. Au cours de cette cérémonie, les films ‘’Agonvè, un trésor caché’’, réalisés par Laurencia Apovo et Océane Kokouvi, ‘’Gan Do Nu’’ de Gildas Dossou, ‘’Mangrove, trésor des eaux saumâtres’’ de Florencia Dossa et Raoul Yaovi tous diplômés de l’ENSTIC, ont été projetés. La remise de certificat de reconnaissance aux étudiants lauréats de divers festivals et concours a mis fin à cette célébration.

Alban Tchalla (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page