.
.

Le triomphe de la vérité

.

Marche pacifique dans le cadre de la célébration du 1er mai : Après les salires, la Cstb brandit 9 nouvelles revendications


Vues : 3

La CSTB dans les rues de Cotonou

Annoncée depuis plusieurs semaines, la marche de protestation des travailleurs membres des syndicats affiliés à la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB) du Secrétaire général Kassa Mampo, a eu lieu le dimanche 1er mai 2022, date commémorative de la fête du travail. Une vieille tradition de la CSTB qui a permis aux protestataires de revendiquer l’amélioration de leurs conditions de vie.

Partis de la place de l’Etoile Rouge pour la Bourse du travail, les milliers de travailleurs des syndicats membres de la CSTB ont battu le macadam pour protester contre la cherté de la vie, la dégradation des conditions de vie des travailleurs ainsi que la satisfaction des revendications non prises en compte par le gouvernement. Selon Kassa Mampo, SG CSTB, le renouement à la tradition du 1er mai par une marche vise à rendre un hommage mérité à tous les travailleurs tombés pour la liberté, le pain quotidien et s’inscrit dans la lutte pour la satisfaction des revendications. Cette marche, poursuit-il, s’inscrit dans le cadre de la revendication des travailleurs à savoir : la revalorisation à 60% du SMIG et le maintien du principe de la hiérarchisation des salaires, la revalorisation substantielle, immédiate et sans conditions des salaires, le paiement des rappels et l’arrêt de la précarisation de l’emploi, la libération des travailleurs arbitrairement emprisonnés, la satisfaction des revendications des hommes en uniformes frappés par plusieurs actes d’injustice. Le Secrétaire général de la CSTB Kassa Mampo, réaffirme l’engagement de sa confédération à défendre les revendications des travailleurs. Des revendications qui surviennent au lendemain de la rencontre Gouvernement-centrales et confédérations syndicales soldée par l’engagement du Chef de l’Etat Patrice Talon, de procéder à la revalorisation du SMIG et amener les employeurs d’entreprises à garantir une assurance santé aux travailleurs béninois. Outre le volet relatif aux conditions de vie des travailleurs, la CSTB a également protesté contre l’arrivée des troupes françaises au Bénin dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Rastel Dan

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page