.
.

Le triomphe de la vérité

.

Institut National de la Femme: Djogbénou rassure Claudine Prudencio de l’accompagner à réussir sa  mission


Vues : 4

Pour réussir sa mission à la tête de l’Institut National de la Femme (INF) notamment celle du renforcement de la lutte pour la promotion et la protection de la femme, Claudine Afiavi Prudencio a reçu les conseils et le soutien du président de la Cour constitutionnelle. Elle a été reçue en audience  ce mardi 26 avril 2022, par le Professeur Joseph Djogbénou.   Claudine Afiavi Prudencio est allée échanger avec Joseph Djogbénou sur les défis qui se dressent devant l’INF et recevoir ses conseils et soutien pour l’ambition zéro violence faite aux femmes. Au sortir de l’audience, la présidente de l’INF se dit très satisfaite des échanges avec le président de la haute juridiction.  Face à la presse, Claudine Afiavi Prudencio a déclaré que « notre pays a la chance d’avoir à la tête de la Cour Constitutionnelle un ardent et inconditionnel activiste des droits de la femme. C’est une chance pour nous. La Cour Constitutionnelle elle-même et la personne de son  président   constituent deux partenaires privilégiés pour l’INF ». Pour elle, il y a assez des cas de violences dans notre pays. « Et    l’INF  est rigoureux sur la répression. Je lance donc, un appel à ceux qui violentent les filles et les femmes de cesser, car l’Institut National de la Femme sera plus que la CRIET dans notre pays », a-t-elle prévenu. Le président de la Cour Constitutionnelle, Joseph Djogbénou a rassuré la présidente de l’INF quant à son soutien pour la réussite de cette option stratégique de l’État béninois « pour le développement du Bénin et de l’Afrique ». « Cette dynamique de renforcement de la lutte pour la promotion et la protection de la femme et de la fille, c’est une bonne manière d’accorder à la nature ce qu’elle est, en mettant en avant les personnes qui sont majoritairement à l’ouvrage ici, la gent féminine », soutient Joseph Djogbénou. Ce qu’il a appelé « la majorité démocratique, la majorité  économique, la majorité sociale, la majorité démocratique ». Il se dit être engagé à œuvrer aux côtés de l’Institut National de la Femme pour que les politiques publiques intègrent nécessairement l’éducation et la préparation de la jeune fille à être présente partout. Bien d’autres sujets dont les solutions juridiques aux discriminations subies par les femmes et les filles, ont été abordés  également par les deux personnalités.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page