.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lutte contre la cherté et le djihadisme: Vlavonou exprime sa solidarité au gouvernement et au peuple


Vues : 1

Louis Gbèhounou Vlavonou, président du parlement béninois

Le Président Louis Gbèhounou Vlavonou a procédé à l’ouverture officielle de la 1ère session ordinaire de l’Assemblée nationale pour le compte de l’année 2022 ce jeudi 14 Avril au palais des gouverneurs à Porto-Novo. Sensible à l’actualité relative à la cherté de la vie et aux attaques terroristes au Nord du Bénin, l’autorité parlementaire a exprimé sa solidarité aux actions et mesures prises par le gouvernement. Il a aussi adressé des mots d’encouragement au peuple béninois et aux soldats au front.

Le Président Louis Gbèhounou Vlavonou a officiellement ouvert ce jeudi  14 Avril, la 1ère session ordinaire de l’Assemblée nationale, pour le compte de l’année 2022 au palais des gouverneurs à Porto-Novo. Cette ouverture qui se tient dans la première quinzaine du mois d’avril est conforme aux dispositions de l’article 87 de la constitution et l’article 4 du règlement intérieur de l’institution parlementaire. Aussi, le Président de l’Assemblée nationale par respect aux dispositions de l’article 85 de la constitution relatif au quorum a constaté après vérification la présence de 62 députés avant l’ouverture. La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de trois ministres du gouvernement à savoir Oswald Homéky du ministère des sports, Shadiya Alimatou Assouman du ministère de l’industrie et du commerce et Salimane Karimou du ministère de l’enseignement maternel et primaire. Dans le discours qui a marqué l’ouverture officielle de cette session, le Président de la 8ème législature, Louis Gbèhounou Vlavonou est resté sensible à la cherté de la vie et les attaques djihadistes qui secouent le pays depuis un certain temps. Il a saisi la balle au bond pour rappeler les causes liées à la flambée des prix. Dans la même veine, il a exprimé l’engagement du pouvoir législatif à soutenir toutes les actions et mesures du Gouvernement contre la cherté des prix des produits de premières nécessité et les attaques djihadistes. « Comme vous le savez, la présente session s’ouvre dans une conjoncture particulièrement difficile, complexe et préoccupante. En effet, à l’instar d’autres pays de la sous-région et même à l’international, alors que le Bénin faisait déjà héroïquement face aux effets pervers et conjugués de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 d’une part, et des attaques liées à l’extrémisme violent dans certains Etats voisins et même à ses propres frontières septentrionales, d’autre part, il s’est trouvé brutalement confronté, comme la plupart des autres pays de la planète, à une hausse généralisée et parfois exponentielle des prix de tous les biens et services de base. Cette nouvelle crise est l’une des conséquences majeures du conflit en cours depuis le 24 février 2022, entre la Fédération de Russie et l’Ukraine. Face à cette malheureuse situation dont il est difficile de prévoir les rebondissements et la fin, il y a lieu de se préoccuper du sort des pays comme le Bénin, déjà éprouvés par la pauvreté et la précarité découlant de la non-satisfaction des besoins fondamentaux de l’homme. Il est évident que sous l’action croisée de cet affrontement et de ses conséquences collatérales, les coûts des hydrocarbures, de l’énergie, des intrants agricoles, du fret maritime, du blé et de nombreux produits industriels, mais aussi ceux des céréales cultivées localement mais avec des intrants agricoles importés, seront de plus en plus élevés et de plus en plus difficiles à supporter par les économies des pays en développement. Il est donc à souhaiter que cette grave crise trouve le plus rapidement possible une issue, afin d’abréger les difficultés supplémentaires qu’elle a occasionnées. » Telle est la description du Président Louis Gbèhounou Vlavonou face aux deux crises que traverse actuellement le Bénin. Rassuré de l’efficience et de l’efficacité des mesures prises pour gérer ces différentes crises, le Président Louis Gbèhounou et ses collègues de la 8ème législature se sont engagés à soutenir et accompagner le Président Patrice Talon et les membres de son gouvernement : « C’est le lieu d’adresser, au nom de l’Assemblée nationale, mes sincères félicitations au Président de la République, Chef de l’Etat et Chef du gouvernement, Monsieur Patrice Talon, ainsi qu’à l’ensemble des membres de son gouvernement, pour leur gestion efficiente de toutes ces crises. C’est aussi le lieu pour la Représentation nationale de prendre l’engagement solennel, de soutenir et d’accompagner toutes les initiatives qu’impose cette conjoncture exceptionnelle. La résilience absolument remarquable de notre pays aux ressources limitées face à toutes ces crises est assurément un motif de fierté et un réconfort moral pour chacun d’entre nous et pour nos paisibles populations. » a-t-il laissé entendre.

Le courage du peuple salué

S’adressant au peuple béninois, le Président Vlavonou a reconnu et salué le courage et l’esprit citoyen dont il a fait preuve : « Dans la même veine, je voudrais saluer le courage et l’esprit citoyen dont le laborieux peuple béninois fait montre face aux difficultés engendrées par ces différentes crises. Je voudrais y voir la preuve de sa maturité et de la confiance qu’il accorde au leadership des autorités qu’il a librement choisies. C’est tout à son honneur et je voudrais l’encourager vivement à persévérer dans cette voie, puisque le nécessaire se fait pour conjurer cette situation délétère. En témoignent les récentes mesures prises par le gouvernement, ainsi que les quatre-vingts (80) milliards débloqués pour contenir les prix des produits de grande consommation et pour les rendre disponibles. L’engagement des acteurs impliqués et le déploiement des mesures idoines me font garder l’espoir que bientôt, nous aurons dépassé cette funeste situation. Pour moi, il ne fait l’ombre d’aucun doute qu’ensemble, nous y parviendrons. » a-t-il rassuré.

Le Président de la deuxième institution de l’Etat n’a pas oublié les soldats envoyé au front contre les attaques des groupes extrémistes: « C’est d’ailleurs le message que je voudrais aussi adresser à nos vaillantes forces de sécurité et de défense, auxquelles je décerne une mention spéciale pour leur bravoure dans la lutte contre les attaques des groupes extrémistes. Sur le terrain, elles donnent raison à Nelson Mandela qui disait si bien que ‘’le véritable courage, ce n’est pas de ne pas avoir peur, c’est de dominer sa peur.’’ Qu’elles sachent, qu’elles ont le soutien de tout le peuple béninois et de ses autorités à divers niveaux. Je tiens une fois encore, à saluer respectueusement la mémoire de toutes les victimes, militaires comme civiles, de cette barbarie digne d’une époque que l’on croyait à jamais révolue. » a-t-il conclu. Signalons que la session ordinaire qui s’ouvre ne sera pas du tout repos en raison des importantes lois prévues à l’ ordre du jour.

Fidèle KENOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page