.
.

Le triomphe de la vérité

.

Inscription à la Lei et persistance de la hausse des prix : Le parti Lna réagit et interpelle le gouvernement


Vues : 1

Théophile Yarou, Président du parti « La Nouvelle Alliance (Lna)

Le parti « La Nouvelle Alliance (Lna) présidé par l’ancien ministre, Théophile Yarou a fait une importante déclaration relative à l’opération du Ravip et à la spéculation observée sur le prix de certains produits de premières nécessitées. L’information a été rendue publique par un communiqué signé de son président Théophile Yarou en date du mercredi 13 avril 2022. A travers ce communiqué, le parti plaide pour nouvelle prorogation du délai de l’opération  de « régularisation des résidus pour l’inscription sur la Liste Électorale Informatisée (Lei) » et ce jusqu’au 30 avril 2022. Le parti « La Nouvelle Alliance (Lna) »  affirme avoir  appris avec beaucoup d’intérêt, la prorogation de l’opération de régularisation des résidus pour l’inscription sur la Liste Électorale Informatisée (LEI) jusqu’au 22 avril 2022, ce délai paraît insuffisant, selon  Théophile Yarou,  compte tenu de l’affluence observée dans les différents postes d’enroulement. C’est pourquoi, vu l’importance et la sensibilité de l’opération, le parti demande une prorogation du délai jusqu’au 30 avril 2022. Ceci dans le but de permettre à toutes les béninoises et à tous les béninois de pouvoir s’enrouler. Le parti invite à cet effet tous les militants et le peuple béninois à aller se faire enrôler. Outre l’enrôlement à la Lei, le parti a interpellé le gouvernement sur la cherté de la vie notamment sur  la spéculation « sauvage et incontrôlée des prix du fer à béton et de certains produits ». Très préoccupé de la souffrance du peuple béninois, le parti a voulu attirer l’attention du gouvernement sur la « spéculation sauvage et incontrôlée » des prix du fer à béton et de certains produits. « De 650 000 FCFA la tonne, le prix des fers de 8,10 et 12, est passé à 760 000 FCFA. Celui du fer de 6 est passé de 680 000 FCFA la tonne, à 800 000 FCFA. A cela il faut ajouter les disparités liées à l’éloignement. Ainsi ils dépassent la barre du million la tonne dans certaines localités », peut-on lire dans le communiqué. De même, informe, Théophile Yarou, le prix de certains produits de consommation tels que l’huile, le sel et le riz est toujours élevé, malgré les mesures prises par le gouvernement. « Cela n’est pas de nature à soulager les peines des populations », a-t-il déploré. C’est pourquoi, poursuit-il, le parti Lna, fidèle à son idéologie  « le social-libéralisme » et conscient du faible pouvoir d’achat des Béninois, invite le gouvernement à prendre les dispositions nécessaires aux fins de réguler les prix de ces produits. Pour finir, le parti  réaffirme sa détermination à soutenir le peuple béninois à sortir de « cette souffrance ».

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page