.
.

Le triomphe de la vérité

.

Élection à la tête de la direction générale du BIT: Le candidat de l’Afrique, Gilbert Houngbo bat la Française


Vues : 2

Gilbert Houngbo, Directeur général du BIT

Gilbert Houngbo, le candidat du Togo et de l’Afrique au poste de directeur générale du BIT, vient d’être porté aux commandes de l’importante agence onusienne. L’ancien premier ministre togolais de 2008 à 2012 est désormais le Directeur général du Bureau international de travail (BIT). C’est ce vendredi 25 mars 2022 que le conseil d’administration de l’Organisation international du travail (OIT) l’a élu au deuxième tour du scrutin qui l’oppose avec la Française Muriel  Pénicaud.

L’ancien premier ministre togolais Gilbert Fossoun Houngbo a été élu au poste de Directeur général de l’Organisation internationale du travail (BIT). C’est à l’issue de la réunion du Conseil d’administration tenue à Genève et composé de représentants des gouvernements, des travailleurs et des employeurs. Patron du Fonds international de développement agricole (FIDA) depuis avril 2017, Gilbert Fossoun Houngbo a battu au deuxième tour la Française Muriel Pénicaud. Il était en lice pour ce poste avec trois candidats. Il s’agit de Kang Kyung-wha (République de Corée), de Mthunzi Mdwaba (Afrique du Sud), de Muriel Pénicaud (France) et de Greg Vines (Australie). Désormais Directeur général du BIT, il dispose dune solide expérience de plus de trois décennies dans le milieu des organisations internationales, pour avoir occupé des postes de responsabilité au PNUD, à l’OIT, au FIDA, à ONU-Eau. Élu pour la mandature 2023-2027, il prendra officiellement fonction en octobre 2022. Faut-il le rappeler, l’Organisation internationale du travail (OIT) est la plus ancienne institution du système onusien et l’une des plus méconnues. Créée au sortir de la Première Guerre mondiale, elle a survécu à l’échec de la Société des Nations (SDN) pour devenir la première institution spécialisée de l’Organisation des Nations unies (ONU) au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. La création de l’OIT témoigne de l’importance croissante prise par le travail et par la question sociale tout au long des XIXe et XXe siècles. L’OIT a pour mission d’adopter des normes internationales du travail, mais elle a également progressivement développé des activités de coopération technique et de production d’expertise. Elle compte aujourd’hui 186 membres, tous représentés par un nombre égal de délégués gouvernementaux et de délégués professionnels issus des organisations d’employeurs et de travailleurs. Unique sur la scène internationale, ce tripartisme lui a historiquement permis de revendiquer une forte légitimité au moment de traiter des enjeux du travail. Mais il la rend également particulièrement sensible aux évolutions intervenues sous le coup de la mondialisation et de la chute du communisme, à l’image du recul syndical ou de l’essor des entreprises multinationales.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Élection à la tête de la direction générale du BIT: Le candidat de l’Afrique, Gilbert Houngbo bat la Française

  1. Augustin Finagnon houngbo

    Toute la famille houngbo du monde vous soutiens grand frère Gilbert Houngbo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page