.
.

Le triomphe de la vérité

.

Supposée bunkérisation de Talon à Cotonou: Wilfried L. Houngbédji éclaire la lanterne de Komi Koutché


Vues : 0

Wilfried Houngbédji situe l’opinion

Dans sa traditionnelle rencontre avec les médias ce 23 février après le conseil des ministres, le porte-parole de gouvernement et secrétaire adjoint du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji a opiné sur la déclaration l’ancien ministre de l’économie, des finances et des programmes de dénationalisation, Komi koutché. L’opposant en exil aux Etats Unis a affirmé le mardi 22 février 2022 sur RFI que le président Patrice Talon a signé des milliards de contrat militaire avec la chine pour se bunkériser à Cotonou. La réaction du porte-parole du gouvernement ne s’est pas fait attendre.

« Nous créditons notre compatriote d’une intelligence plus grande que cela. C’est pourquoi, le gouvernement pense que très probablement, ces informateurs l’ont induit en erreur », a affirmé le porte-parole du gouvernement dès l’entame de ses clarifications sur le sujet. « Malgré la mauvaise foi comprise, la volonté manifeste de discréditer notre pays que cachent les propos tenus par Komi Koutché, il est quand même nécessaire d’éclairer les lanternes de ce dernier et de lui fertiliser l’imagination », a fait savoir Wilfried Léandre Houngbédji. Pour le secrétaire général adjoint du gouvernement, « chaque béninois observe et sait, les composantes des forces de défense et de sécurité y compris, que depuis 2016, ce gouvernement a fait d’énormes efforts, a consenti de gros investissement pour les équiper et leur donner de grands moyens opérationnels afin de remplir leur part de la mission liée à l’édification d’un pays sécurisé ». Dans ces conditions, le secrétaire général adjoint du gouvernement s’est demandé s’il est juste que l’on affirme que le président de la république se bunkérise. Pour mettre les pendules à l’heure et clarifier certains point d’ombre de l’invité de Christophe Boisbouvier, Wilfried Léandre Houngbédji a fait comprendre que quelqu’un qui se bunkérise ne peut pas circuler le plus banalement possible dans les villes de Cotonou sont sans motard ni gyrophares comme le fait le président Patrice Talon. Il poursuit que le chef de l’Etat n’allait pas faire affaisser la clôture de la présidence de la république pour ériger en lieu et place des grillages qui permettre à tous les passants de voir l’intérieur du palais de la marina s’il se bunkérisait. « J’ai le sentiment comme le pense le gouvernement que les informateurs de notre ami ont dû l’induire en erreur, sinon il est doté d’une intelligence plus grande », a conclu le porte-parole.

Assise AGOSSA (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page