.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réaction du diplomate Eusèbe Agbangla suite aux critiques contre le Bénin sur Rfi: L’ambassadeur du Bénin en France contredit Komi Koutché


Vues : 12

L’ambassadeur du Bénin en France Eusèbe Agbangla

L’ancien ministre des Finances Komi Koutché a fait des déclarations sur Rfi qui ont fait sortir l’ambassadeur du Bénin en France de ses gonds. Eusèbe Agbangla s’est exprimé sur les préoccupations évoquées par l’ex-ministre et contredit l’opposant qu’il accuse de méconnaitre les réalités du Bénin d’aujourd’hui. Voici  ses clarifications.

Assise Agossa (Coll.) « Monsieur koutché n’est plus au parfum des réalités de notre pays », c’est en ces termes que l’ambassadeur du Bénin en France Eusèbe Agbangla s’est exprimé, en réaction aux accusations de Komi Koutché sur Rfi. En effet, dans son interview sur RFI, Komi koutché a dénoncé ce mardi une privatisation du Bénin par le président Patrice Talon. Une déclaration que l’ambassadeur du Bénin en France a fortement contestée. « Après les programmes d’action du gouvernement 2016-2021 et les programmes d’action du gouvernement 2021-2026 au lendemain de la réélection du président Patrice Talon, nous avons amorcé un développement durable qui doit perdurer dans tous les secteurs de la vie nationale. Je suis surpris qu’il ait cette appréciation. Mais je peux le lui accorder étant donné qu’il est très loin du pays et peut-être qu’il  a une nostalgie », a laissé entendre le diplomate. S’agissant des opposants Joël Aïvo et Reckya Madougou dont Komi Koutché a évoqué la condamnation lors de son entretien, l’ambassadeur Eusèbe Agbangla a été très clair. Il a expliqué la neutralité de l’exécutif dans la justice béninoise. « Au niveau de l’exécutif, nous n’avons pas d’implication dans le judiciaire, ce qui s’est passé est une affaire du judiciaire et aujourd’hui nous avons quelques attaques terroristes au nord de notre pays. Mais je dois avouer que les forces armées de notre pays se défendent vaillamment », a-t-il expliqué. Balayant d’un revers de main les déclarations de Komi  Koutché, Eusèbe Agbangla a estimé que le Bénin est assez aguerri pour faire face au terrorisme non seulement dans une stratégie collective avec les autres pays mais également avec le soutien des partenaires. En réaction à l’affirmation de Komi Koutché qui pense que le président Patrice Talon a acheté des armes mais pas pour combattre les terroristes, mais pour se protéger personnellement à Cotonou, le diplomate béninois  s’y est inscrit en faux. Il rejette les déclarations de l’ancien ministre. Il lui conseille même de revenir au pays pour voir que le président Patrice Talon circule aisément et n’a pas besoin de se bunkeriser.  « Le président Patrice Talon a parlé de la main tendue à toutes les filles et fils de notre pays pour qu’ils viennent contribuer au développement national et vous l’avez constaté en septembre dernier le président Boni Yayi a accepté rencontrer le président » a-t-il martelé.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page