.
.

Le triomphe de la vérité

.

Adhésion au sein du HCRB : « Je suis chez moi », se réjouit la Reine Mère Sèminvo Dowoti


Vues : 18

Sa majesté, la Reine mère de la Diaspora Africaine, Sèminvo Dowoti

Les membres du Haut Conseil des Rois du Bénin se sont réunis pour valider l’adhésion de la Reine Mère Sèminvo, au sein dudit conseil. C’est à l’occasion d’une cérémonie tenue le samedi 19 février 2022 à l’hôtel des rois d’Akassato, et marquée par la remise d’attestation d’adhésion.

C’est sous le rythme Akonhoun majestueusement joué par le groupe musical de Pipi Wobaho, que les rois ont fait leur entrée dans la grande salle de l’hôtel. Dès l’entame de la cérémonie, l’honneur est accordé au Secrétaire général du HCRB, sa majesté le Roi de Manigri, Djaboutouboutou, de saluer la bravoure de cette femme qui a su promouvoir la culture béninoise en terre haïtienne. « C’est un honneur de recevoir ce matin la Reine mère qui était partie en Haïti mais, qui est revenue au bercail. La Reine Seminvo est notre sœur qui a lutté pour les valeurs culturelles de son pays. Le conseil admire ton courage et nous souhaitons qu’après vous, d’autres viennent s’ajouter à nous », a laissé entendre le Secrétaire général du conseil. Des qualités qui justifient son entrée dans la cour du HCRB. Après les mots de bienvenue, le représentant du président du Haut Conseil, le Roi d’Allada, Kpodégbé, a fait asseoir la Reine afin qu’elle puisse détenir sa carte d’adhésion. « C’est parce que les gens ont existé que nous existons, la reine mère s’est rappelée que les gens ont existé c’est pourquoi elle est revenue au bercail. Nous l’accueillons à bras ouvert dans le haut conseil des rois du Bénin », a-t-il déclaré. A son tour, le parrain et chef de la délégation des têtes couronnées, le Roi d’Agonlin, sa majesté Yèto Kandji, a remis l’attestation d’adhésion à la Reine, après quelques prières ornées de paix, de joie et de succès. « Tant que Dieu et les mânes de nos ancêtres existent, vous n’aurez rien. Le haut conseil des rois du Bénin vous demande de prendre cette attestation avec joie, paix et succès », a-t-il souhaité. Présents à cette cérémonie, le père et la mère ‘’Dja’’ ont également prié pour la Reine afin qu’elle puisse exceller dans son combat. Selon le père Dja, l’Afrique est un peuple saint et il faut réparer les erreurs d’hier pour garantir la paix à l’avenir. Au terme de la cérémonie, l’heureuse de jour s’est réjouie de cette nouvelle place qui lui a été accordée. La Reine Seminvo s’est désolée de la qualification que les africains s’imprègnent d’elle. Elle confie qu’elle a ses origines au Bénin et qu’elle est fière de rentrer. Elle précise que la base de sa royauté demeure au Bénin. « Il y a une connaissance, un esprit de guerre de savoir-faire, de fraternité qui nous garantir », a exprimé la Reine, avant de lancer un appel à l’endroit de ses frères et sœurs de la diaspora qui veulent venir à la source de leur existence. « On a besoin des structures financières, sociales, juridiques et autres pour réaliser cette mission que nous avons. On a besoin du soutien du gouvernement béninois pour nous aider ainsi que les membres de la société béninoise », a-t-elle affirmé. Selon elle, sa déportation sur le continent européen n’est nullement de sa faute. « On ne doit plus nous traiter comme des étrangers parce que nous ne le sommes pas », a-t-elle martelé. Il faut noter que d’autres têtes couronnée en l’occurrence sa majesté le Roi de Sèmèrè Issiaka Yaya, le Roi d’Azovè Aklamakouzokou, le Roi de Dogbo Towanou 2, le Roi de Kèrè Oba Ariyo, ainsi que plusieurs princes étaient également présents à cette cérémonie.

Assise Agossa (Coll)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page