.
.

Le triomphe de la vérité

.

Valorisation des richesses culturelles béninoises: Jacques Ayadji en soutien au Centre culturel de Fidèle Anato


Vues : 1

Jacques Ayadji, Président du parti Moele Bénin

Le président du Mouvement des Élites engagés pour l’Emancipation du Bénin (Moele-Bénin) et son bureau exécutif ont rendu visite au poète conteur Fidèle Anato, pour apprécier à sa juste valeur son talent. C’était le mercredi 16 février 2022 à Adjrouhoué, dans l’arrondissement d’Akassato, commune d’Abomey-Calavi.

Fidèle Anato est un poète conteur qui fait parler de ses talents depuis quelques années dans l’arène culturelle artistique du Bénin. Très ému par cette visite de courtoisie, il a fait l’historique du centre culturel et artistique Adjrouhoué dont il est le responsable. « Adjrouhoué est né des suites d’une formation, d’une licence professionnelle et d’une mise en œuvre du projet culturel que j’ai reçu en France à l’université de Provence. Ça me fait médiateur culturel et je suis en intermédiaire entre l’offre culturel et le public. Quand on a commencé on a été frappé par quelques choses, c’est qu’il y avait des gens qui étaient des hommes et qui n’étaient pas des hommes en même temps c’est-à-dire qu’ils existaient mais ils n’existaient pas », a-t-il laissé entendre. A le croire, un festival nommé ‘’Adjrou’’ a été lancé pour permettre aux enfants et aux jeunes de mieux parler leur langue maternelle et le français. Il précise que c’était par cette initiative que le festival a pris corps avec un aspect festif et un aspect compétitif. Un festival qui a déjà connu sa septième édition en décembre dernier, selon l’homme.
Après plusieurs démonstrations des talents des artistes culturels présents, Florent Eustache Hessou, ancien Directeur du ballet national, l’un des représentants de la nouvelle écriture poétique du Bénin et présent dans la délégation, est revenu sur les qualités de Fidèle Anato. Il s’est d’abord réjoui de sa présence sur les lieux. « Je suis très fier d’être ici, ce soir. Fidèle Anato est l’un de mes produits et lorsqu’on grandi et qu’on a des disciples qui foncent, c’est très intéressant », a confié l’initiateur de l’association des jeunes écrivains du Bénin.
Séduit par le tableau artistique présenté, le Président du parti Moele Bénin, Jacques Ayadji a baptisé le centre et promet son accompagnement total. « Cet après-midi, je suis dans ce centre qui me plait de baptiser centre d’excellence. Je voudrais féliciter Fidèle Anato que j’ai découvert il y a quelques années et que j’ai adopté parce qu’il est un rebelle et j’aime les rebelles, ceux qui s’expriment quand ils ne sont pas d’accord quoi que cela puisse leur en coûter », a confié le président du parti. Selon lui Fidèle Anato est un rebelle pour la bonne cause, un produit dont il est fier. Il promet à l’artiste de l’accompagner dans tous ces combats puisqu’il est un excellent.
Profitant de l’occasion, il a rendu un vivant hommage à l’artiste de la paix Vivi l’internationale, décédée dans la nuit du 15 février 2022. « J’ai failli ce matin annuler la rencontre parce que Vivi est morte. Cela a été très dur pour moi parce que depuis un moment, j’ai entrepris des rencontres avec elle pour l’inscrire dans le livre d’or Moele Bénin, livre de témoignage et de reconnaissance en numéro 2 après Gbèmahonmedé. Mais nous allons le faire et les gens vont le comprendre », a martelé l’homme affichant un air affligé. Le parti Moele Bénin de Jacques Ayadji est engagé à immortaliser les artistes de leur vivant pour la valorisation des valeurs culturelles du Bénin.

Assise Agossa (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page