.
.

Le triomphe de la vérité

.

Décès de Vivi L’Internationale: Le monde de la musique perd une légende


Vues : 8

Victorine Agbato alias Vivi L’Internationale

Le Bénin perd une légende et une belle voix. Victorine Agbato alias Vivi L’Internationale est décédée dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 février 2022. Très engagée pour son combat de la paix et de la non-violence au Bénin, la chanteuse a rendu l’âme à l’âge de 74 ans. Elle est devenue célèbre par ses hymnes à la paix qui ont marqué les périodes critiques de l’histoire politique du Bénin, notamment la Conférence nationale de février 1990. Malgré l’âge et les rides, sa voix est demeurée suave et mélodieuse. L’on se souvient encore de cet hymne de la paix intitulé « N’dokolidji » chanté pour exhorter à la préservation de la paix. En 2018, elle a été décorée de l’Ordre du Mérite national. Surnommée en début de carrière Vivi la Révélation, Victorine Agbato a milité dans les années 80 au sein de l’Organisation des femmes révolutionnaires du Bénin (OFRB). Mère de plusieurs enfants, elle a ouvert la voie à l’une de ses enfants Marlène Zinsou qui suit les traces de l’icône. Sur sa page Facebook, Sagbohan Danialou a salué une guerrière et une camarade de luttes qui inspirait joie bonheur et respect. Quant aux Frères Guèdèhounguè, ils ont prié pour maman : « Repose en paix Maman Vivi Internationale. Tu vas nous manquer. Tes conseils vont nous manquer. Que Dieu t’accueille dans sa Sainte Demeure ».

Alban Tchalla (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page