.
.

Le triomphe de la vérité

.

Reddition de compte et présentation des priorités de l’année 2022: Luc Sètondji Atrokpo et le conseil communal engagés à faire rayonner Cotonou


Vues : 3

En prenant les rênes de la mairie de Cotonou en juin 2020, le Maire Luc Sètondji Atrokpo et son conseil communal se sont engagés œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des cotonois et cotonoises. Le locataire de l’hôtel de ville de Cotonou a saisi l’occasion de sa rencontre avec les hommes des médias, le vendredi 11 février dernier, pour faire le bilan des grandes réalisations de 2021 et annoncer les perspectives pour cette nouvelle année 2022.

Les actions de 2021 étaient essentiellement basées sur deux priorités à savoir : la mobilisation des recettes et l’éducation. L’importance de réformer tout le dispositif financier et économique a conduit à des actions entre autres, la mise en place d’un guichet unique au niveau de chaque arrondissement, de la Direction des affaires domaniales et du foncier, de la Direction de la Police municipale et de la mairie centrale, la mise à jour progressive de la base de données des contribuables, la prise d’actes fixant les coûts des prestations d’état civil, des affaires domaniales et foncières, des services marchands et des régies publicitaires, l’amélioration de l’offre des services publics avec l’aménagement des locaux accueillant les usagers. Des mesures qui ont donné des résultats probants avec des recettes fiscales qui ont dépassé les 2,5 milliards de FCFA, ce qui équivaut à plus du double de celles de 2020. « Il s’agit d’une performance jamais réalisée à Cotonou depuis l’avènement de la décentralisation et que je mets à l’actif de tous les élus, du personnel municipal et de la population qui ont su jouer leur partition », a fait savoir le Maire Luc Sètondji Atrokpo.

62 écoles impactées sur le plan éducatif

Sur le plan éducatif, le Maire Atrokpo et son conseil ont opté pour l’amélioration des conditions de travail des acteurs de ce secteur d’une part, et d’autre part, la promotion de l’excellence pour une meilleure qualité de l’éducation à Cotonou. Ainsi donc, 37 modules de 2, 3, 4 et 6 classes avec bureaux et magasins ont été construits dans 35 écoles maternelles et primaires publiques dans plusieurs arrondissements de Cotonou, des salles de classe ont été réfectionnées et plusieurs collèges ont été équipés en mobiliers tables-bancs. Ces réalisations ont permis d’impacter 62 écoles et d’offrir un cadre de travail plus décent à environ 11.000 écoliers. A cela s’ajoute l’organisation de travaux dirigés gratuits au profit des candidats aux divers examens dans le but de renforcer leurs capacités. Une première expérience qui a permis à la ville de Cotonou d’être la 1ère au Baccalauréat et au CEP 2021. Bien d’autres actions ont également animé les activités du conseil communal sur le plan de l’assainissement du cadre de vie et la mobilité urbaine, la coopération décentralisée, la mise en place d’un pôle numérique à Cotonou afin de proposer des services numériques pour le développement économique de 100 start-ups locaux.

De belles perspectives pour 2021

Au lendemain des résultats probants enregistrés au cours de l’année 2021 allant de la mobilisation des recettes à l’amélioration des conditions de travail dans les écoles, la ville de Cotonou s’apprête à recevoir une couche assez particulière pour cette année 2022. Il s’agit de la reconstruction de l’hôtel de ville de Cotonou qui végète dans un état peu reluisant. « Vous conviendrez tous avec moi qu’on pense autrement dans un palais que dans une chaumière et qu’il est donc évident que le cadre de travail participe largement des performances. Nous pensons que l’hôtel de ville de Cotonou ne répond plus aux besoins réels, ni du personnel, ni des usagers. Et comme tout se transforme dans le pays et surtout à Cotonou, la mairie doit suivre la nouvelle dynamique », a-t-il souligné. Cette année est donc déterminante pour cet ambitieux projet qui, pour le Maire, permettra d’améliorer la visibilité et l’image de la ville de Cotonou et mettre en place de meilleures conditions de travail au personnel. Les réflexions se poursuivent donc non seulement au niveau de la municipalité mais aussi avec le gouvernement Talon et les acteurs techniques clés, pour sa réalisation. D’autres perspectives porteront sur la réalisation d’une étude exhaustive du potentiel des gisements et de recettes non fiscales dans la commune de Cotonou, l’actualisation de la base de données des contribuables, la dématérialisation complète de la collecte des taxes, la mise en place d’un dispositif informatisé et sécurisé de suivi de la mobilisation des recettes non fiscales. Dans le domaine infrastructurel, il y aura la construction de 20 modules extensibles de type R+1 et la réfection de 25 modules de classes, la dynamisation de la police municipale à travers le recrutement d’agents de police afin de mieux assurer la préservation et la protection des infrastructures, assurer la sécurité des personnes et des biens. Outre ces grandes initiatives de l’équipe municipale, figurent également les grandes réalisations prévues par les projets gouvernementaux et le PAG2 pour Cotonou. Il s’agit du Programme d’adaptation des villes aux changements climatiques (PAVICC) financé par l’Agence Française de Développement pour un montant de 38,45 milliards en vue d’accroitre la capacité d’adaptation des villes aux changements climatiques, le Programme d’assainissement pluvial de la ville de Cotonou (PAPC) d’un coût de 264 milliards FCFA qui vise à réduire les risques d’inondation et améliorer le cadre de vie, la construction d’une vingtaine de marchés modernes adaptés aux besoins des usagers, la construction prochaine de gares routières modernes qui tiendront compte de la configuration actuelle du transport routier à Cotonou. « C’est le lieu de saluer la vision prospective du Président Talon qui permet cette métamorphose que connait, non seulement la ville de Cotonou, mais le pays tout entier… Nous savons quelle est notre responsabilité dans la préservation de ces acquis et nous prendrons toutes les dispositions, de concert avec les divers ministères sectoriels concernés, pour assurer l’entretien de ces ouvrages… Ensemble avec détermination et méthode, nous atteindrons nos objectifs de développement pour une ville plus moderne, plus rayonnante et plus attrayante », a-t-il conclu.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page