.
.

Le triomphe de la vérité

.

Célébration annuelle de la fête des religions endogènes au Bénin: Le régime Talon envisage des projets structurants pour la promotion de la «Destination Bénin»


Vues : 0

Initiée en 1992 par le président Nicéphore Soglo, la 30ème édition de la fête des religions traditionnelles du Bénin a été célébrée le lundi 10 janvier 2022 sur toute l’étendue du territoire. C’est la ville de Ouidah qui a accueilli les manifestations officielles entrant dans le cadre de ladite célébration en présence d’une forte délégation gouvernementale, des autorités administratives et traditionnelles, des hauts dignitaires, adeptes ainsi que des touristes venus de plusieurs contrées du monde.

Après deux rendez-vous consécutifs célébrés dans un cadre restreint en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19, l’édition 2022 de la fête nationale des cultes endogènes a été célébrée avec faste ce lundi à la plage de Ouidah. Plusieurs événements ont marqué cette célébration notamment la consultation du Fâ, les libations par le pontife, la parade d’une dizaine de divinités…Honoré de sa présence à cette célébration, le Ministre du tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel Abimbola a rendu hommage aux cultes endogènes, objets de toutes les attentions le 10 janvier de chaque année. L’autorité ministérielle a fait remarquer que « dans la quasi-totalité des pays africains, le vodun s’est régénéré, plus éclectique, intégrant, à chaque fois, les apports des éléments des cultures locales. Malgré l’hostilité et le mépris dont elle a souffert, cette religion reste toujours vivante et pratiquée par beaucoup d’afro-descendants qui ont trouvé en elle les réponses à leurs interrogations identitaires, l’apaisement à leurs angoisses spirituelles ». Selon ses explications, le Chef de l’État a fait l’option d’intensifier les efforts dans les secteurs du tourisme, de la culture et des arts. Ce qui se traduit par l’initiative dans le PAG 2 (2021-2026) d’une dizaine de projets ambitieux et structurants dont la Route des couvents et le musée Vodun. Le ministre Jean-Michel Abimbola n’a pas manqué de rassurer l’assistance dans ses propos que l’écosystème qui permet de réaliser ce rêve, se met progressivement en place, pour permettre aux industries touristiques et culturelles de prendre le relais afin d’alimenter les offres les plus crédibles, attractives et originales dans le respect et la dignité. Outre le nombre d’adeptes qu’il draine partout dans le monde, le vodun fait l’objet de nombreux travaux scientifiques, de films documentaires et continue de fasciner de millions de curieux à travers le monde. « Et le Bénin qui en est le berceau, rêve d’en devenir la Mecque, la capitale mondiale, pour y drainer la foule des adeptes, des dignitaires, des chercheurs, des créateurs et des touristes » a déclaré le ministre en charge de la culture. Dans son intervention, le maire de Ouidah Christian Houetchenou s’est réjoui d’accueillir les manifestations officielles de cette journée nationale après le retour de 26 œuvres des trésors royaux du Bénin se trouvant en France. Il a ensuite salué les efforts considérables du gouvernement du président Patrice Talon à travers la mise en œuvre d’importants projets structurants pour redonner à Ouidah ses attributs de cité historique et d’en faire la capitale mondiale du tourisme. Il faut souligner que les manifestations se sont poursuivies dans les différents couvents avec des prières pour la paix et le développement du Bénin.

Alban Tchalla (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page