.
.

Le triomphe de la vérité

.

5ème édition du Festival International de Porto-Novo: Jean-Michel Abimbola exhorte à la valorisation du patrimoine culturel béninois


Vues : 4

Après le rendez-vous manqué de l’an 2020, le gong annonçant la kyrielle d’activités prévue pour la 5ème édition du Festival International de Porto-Novo a résonné le dimanche 2 janvier 2021. C’était à l’occasion d’une cérémonie présidée par le Ministre de la Culture, Jean-Michel Abimbola et qui a réuni autour du Comité d’organisation, plusieurs personnalités politiques, administratives et acteurs du monde culturel et artistique, dont le Président de l’Assemblée nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou, du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Aurelien A. Agbénonci et du Président de l’ANCB, Luc S. Atrokpo, sans oublier les filles et fils de la ville capitale, les acteurs culturels et autres. Pour le Maire Charlemagne Yankoty, le FIP dont il salue le conseil municipal initiateur, est à une phase de maturité au regard de l’expérience accumulée en terme de capacités d’organisation et de professionnalisation des différents domaines techniques qui y collaborent. C’est à raison qu’à cette 5ème édition, Porto-Novo offrira promet-il, « une palette de cultures faite entre autres, de danses, de musique, de rites, de cultes et de représentations visuelles de nos divinités ». En effet, le FIP 2022 se veut également le fruit d’un mélange artistique, issu des retrouvailles de tous les talentueux artistes de l’Ouémé et du Bénin, qui s’exprimeront à travers des dizaines de spectacles sur les esplanades de l’entrée de la ville et de l’Assemblée Nationale, sur les scènes du Centre Culturel Ouadada ainsi que sur la Place de l’Unité. Le festival sera fait par ailleurs, d’un colloque scientifique conduit par d’éminents professeurs d’universités venus du Bénin, du Nigeria, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, de la France et des Etats-Unis sur le thème : « Restitution des patrimoines du Bénin. Recherches en provenance, densification et transmission des savoirs à Ajacè, Xogbonu, Porto-Novo». Prenant la parole, le Ministre du tourisme, de la culture et des arts, Jean-Michel Abimbola, parrain de l’événement, a souligné qu’au bout de cinq éditions, le FIP s’impose désormais comme un rendez-vous incontournable non seulement dans l’agenda culturel national, mais aussi dans les lieux référencés comme manifestations touristiques du pays ; en ce sens qu’au-delà de sa contribution à la valorisation de notre patrimoine matériel et immatériel, il permet également de booster le tourisme et contribuer à l’épanouissement de la population béninoise. « C’est une activité qui vient en amont accompagner les multiples projets mis en œuvre par le Gouvernement pour donner à l’offre culturelle et touristique diversité, qualité et grande visibilité », a fait remarquer le Ministre Abimbola. Il n’a pas manqué d’exhorter les autres communes à imiter Porto-Novo pour le rayonnement de la culture béninoise depuis nos régions respectives.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page