.
.

Le triomphe de la vérité

.

Entretien avec Abdel Rahman OUOROU BARE: «Les personnes handicapées continuent de souffrir le martyr malgré leurs efforts»


Dans le cadre de la journée internationale des personnes handicapées, Abdel Rahman Ouorou Barè, président du Creuset d’Orientation et d’Intégration des Personnes Handicapées apprécie la situation des personnes vivant avec handicap au Benin. Et selon lui, ces personnes n’ont toujours pas une amélioration conséquente de leur situation. Lisez plutôt !

L’Evénement Précis : Le 03 décembre 2021 est la journée internationale des personnes handicapées. Dites-nous en tant que président d’une organisation qui œuvre pour l’Orientation et l’Intégration des Personnes Handicapées, ce qu’on peut retenir de la situation de ces personnes au Bénin?

Abdel Rahman OUOROU BARE : Je voudrais tout d’abord rendre grâce à Dieu car rien ne se fait sans son accord. Je voudrais avoir une pensée positive pour toutes les personnes handicapées qui nous ont précédées dans l’espoir d’un lendemain meilleur. Dieu dans sa miséricorde Fait ce qu’Il Veut. Je voudrais, s’ils nous entendent, les rassurer de la poursuite de notre combat quotidien pour valoriser la situation de la personne handicapée au Bénin. Vous savez ce n’est pas facile pour le béninois de nos jours et c’est encore plus dur pour les personnes handicapées qui, malgré leurs efforts, continuent de souffrir le martyr.

Mr le Président, à chaque édition de cette journée, votre creuset en collaboration organise un concert de l’inclusion sociale pour célébrer et valoriser la personne handicapée. Ce concert tiendra-t-il cette année ?

Malheureusement ce concert n’aura pas lieu pour des raisons que certainement vous connaissez. Le COVID 19 tente d’imposer son ordre mondial. Mais notre détermination à ne pas nous laisser aller est sans faille. En lieu et place dudit concert, notre partenaire principal (Ambassade d’Allemagne) et nous avions pensé faire un geste et accompagner les organisations de personnes handicapées et leurs membres à lutter efficacement contre cette pandémie.
Vous savez, du fait de sa dépendance à son accompagnateur, la personne handicapée en cette période pandémique est plus vulnérable. Pour certains types de handicap notamment moteur, les dispositifs de lavage des mains ne sont pas adaptés. En plus la chloroquine jadis 500f est passée à 1400f la plaquette hypothéquant du coup la situation des personnes handicapées qui était déjà très précaire.
L’une des solutions efficaces contre cette maladie reste le respect strict des gestes barrières. C’est ce que l’Ambassade d’Allemagne a compris en nous accompagnant à donner aussi bien des dispositifs de lavage de mains, du gel désinfectant et des cache-nez, à 18 associations de personnes handicapées sur toute l’étendue du territoire national.

Outre l’ambassade de l’Allemagne, avez-vous d’autres partenaires qui vous aident dans vos actions?
Oui. Mais la palme d’or va à l’Ambassadeur de l’Allemagne près le Bénin que je voudrais d’abord remercier sincèrement. Vous savez cette ambassade est vraiment très sensible à la situation des personnes handicapées. Je voudrais être reconnaissant à l’Ambassadeur pour avoir accepté accompagné ce projet en remplacement du concert qui se déroulait à sa résidence chaque 03 décembre.
Une fois encore, un 03 décembre, cette ambassade est à l’honneur dans l’accompagnement des personnes handicapées que nous sommes. Vous savez les ODD ambitionnent de ne laisser personne de côté. Et cela, l’Ambassade d’Allemagne l’a compris. C’est tout simplement à son actif.

Que diriez-vous pour conclure cet entretien?
Je voudrais d’abord rappeler aux personnes handicapées que le combat de la participation sociale est un combat de longue haleine et que pour que les habitudes et les paradigmes changent nous devons comme un seul homme nous lever afin de défendre nos droits sans oublier bien nos devoirs.
Au Chef de l’Etat, je voudrais dire que nous comptons beaucoup sur lui pour redorer notre blason afin que notre inclusion sociale soit une réalité. Nous savons compter sur lui pour prendre les décrets d’application de la loi N° 2017-06 du 29 septembre 2017 portant protection et promotion des droits des personnes handicapées au Bénin. Nous sommes joignables à : coiphb2009@gmail.com et 00229 97 283 297

Entretien réalisé par Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page