.
.

Le triomphe de la vérité

.

Plan indicatif multiannuel: L’UE va investir 255 millions d’euros au Bénin en 2021-2024


Vues : 0

Le prochain cadre de la coopération entre l’Union européenne (UE) et le Bénin qu’est le Plan indicatif multiannuel pour le Bénin (Pim) est aligné sur le calendrier électoral du Bénin et la durée des documents stratégiques du Gouvernement. Etablie sur une durée de 7 ans, sa programmation sera découpée en deux phases à savoir 2021-2024 et 2025-2027 sur la base des priorités les plus urgentes qui sont, entre autres, dans les secteurs de la protection de l’environnement et de la biodiversité, de la bonne gouvernance, de la paix et la sécurité, de l’écosystème portuaire, de l’énergie, du capital humain et de la création d’emploi. Pour la période de 2021-2024, l’Union européenne compte investir 255 millions d’euros. Quant à l’allocation pour 2025-2027, elle fera l’objet d’une décision suivant une revue à mi-parcours. Les domaines prioritaires du Pim sont : Capital naturel et humain, Croissance économique verte et numérique, et Société prospère et sûre.

Les domaines prioritaires du Pim et leurs contenus

Au niveau du volet Capital naturel et humain, l’UE entend œuvrer pour la protection de l’environnement avec l’objectif de promouvoir des mesures de gestion efficientes et la valorisation des espaces à haute valeur écologique ; l’inclusion et la protection sociale avec l’objectif d’améliorer l’accès des ménages pauvres et extrêmement pauvres aux services sociaux et à la protection sociale ; et l’enseignement et la formation techniques et professionnelles en lien avec la TEI « Croissance durable et création d’emploi », avec l’objectif de renforcer le capital humain et promouvoir la création d’emplois décents pour une dynamisation de l’économie nationale. Les actions prévues dans le cadre de la Croissance économique verte et numérique concernent le secteur de l’énergie en lien avec la TEI « Investir dans l’énergie verte », avec pour l’objectif d’améliorer l’accès à une énergie efficace, durable, moderne et abordable pour la population et l’économie du Bénin ; l’écosystème portuaire en lien avec la TEI « Investir pour un Port de Cotonou durable », avec l’objectif de soutenir un port durable dans un environnement sain et respectant la biodiversité, en y intégrant ses aspects logistiques multimodaux ; l’agriculture durable, avec l’objectif de promouvoir une gestion intégrée des paysages, associant le développement d’une agriculture durable qui garantit la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la protection de l’environnement pour une meilleure valorisation de la biodiversité. A propos du troisième domaine prioritaire qu’est Société prospère et sûre, l’Union européenne va s’atteler à promouvoir la bonne gouvernance économique et financière avec l’objectif d’améliorer la gestion et la transparence des finances publique ; promouvoir le développement du secteur privé en lien avec la TEI « Croissance durable et création d’emploi », avec l’objectif d’améliorer le climat des affaires et soutenir le secteur privé dans la création d’emplois décents, puis promouvoir la paix et la sécurité avec l’objectif de mettre en place un dispositif étatique capable de préserver la paix et la stabilité dans le pays. Aussi, le Plan indicatif multiannuel pour le Bénin (Pim) inclut-il une facilité de coopération technique et une série de mesures en faveur de la Société civile avec les objectifs de renforcer leurs capacités, en particulier, dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques publiques y compris dans la lutte contre la corruption et la promotion des mécanismes de redevabilité. Par ailleurs, la numérisation du pays et l’attention portée à la situation des groupes de population particulièrement vulnérables, parmi lesquels les femmes, les filles, et les jeunes constituent des priorités transversales pour l’Union européenne qui, pour soutenir la coopération transfrontalière, régionale et continentale, prévoit également des financements complémentaires dans le cadre de la programmation régionale dans les domaines de l’énergie, de la biodiversité, ainsi que la sécurité y compris la lutte contre le terrorisme et la piraterie.

Laurent D. Kossouho

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page