.
.

Le triomphe de la vérité

.

Camp international de Gymnastique Artistique Nigéria 2021: Les participants se confrontent à l’entraînement d’athlètes de haut niveau


Vues : 2

Organisé au Nigéria, le Camp international de Gymnastique Artistique (Féminine et masculine) a démarré ce 26 novembre. Et comme on peut l’imaginer, tout se déroule bien. Les représentants du Bénin, Alexandre Mehento (coach), Thachégnon Rodrigue Ahissou (coach) et Krishna Jean de Dieu Cadja (gymnaste), bien installés ont entamé ce rendez-vous du donner et de recevoir avec beaucoup d’enthousiasme. «Très tôt ce matin, on a commencé par un échauffement sous diverses formes et la préparation physique permettant de travailler les éléments. Ensuite des exercices spécifiques pour travailler les éléments des bases afin de réaliser le Yurchencho, le Tsukahara la lune salto et la Kasamatsu la table de saut. L’après-midi a été consacré à la visualisation des séries de vidéos sur les éléments et des connaissances théoriques du code de pointage à la table de saut, en GAF et au sol en GAM», a raconté le DTNA de la fédération béninoise de gymnastique, Innocent Yaka qui est présent à ce camp en tant qu’assistant de l’expert désigné par le président de la zone 2.
Deuxième journée de camp a été consacrée au travail sur le cheval arçon et la table de saut. Sur le cheval arçon, les gymnastes ont réalisé des exercices tels que : le cercle de jambes, ciseaux de jambes, combinaison entre cercle et ciseaux de jambes. Ils ont ensuite continué les exercices au sol car la base de tous les éléments aux agrès est le sol. Abordant l’agrès table de saut les gymnastes ont été soumis à des exercices pour la réalisation de la lune. Ce qui leur permet l’acquisition du bon geste pour l’exécution parfaite des éléments de grandes difficultés. Ils ont également eu droit au code de pointage relatif aux agrès à savoir: Anneaux, sol, table de saut et barres asymétriques. Avant le travail sur le cheval arçon et la table de saut, il y a eu l’entraînement des conditions de performance spécifiques sur les éléments à réaliser sous forme de circuit training.
A rappeler que ce camp qui se tient grâce à la subvention de la Fédération Internationale de Gymnastique présidée par Morinari Watanabé, et de la Zone 2 Afrique que préside Léonide Isidore Gbaguidi, prendra fin le 1er décembre 2021. Il connait également la présence des gymnastes du Togo, de la Sierra Leone et bien entendu du Nigéria (pays organisateur).

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page