.
.

Le triomphe de la vérité

.

Opinion: Qui a donc remplacé le Professeur Joël Aïvo ?


Je me pose certaines questions assez simples sur la détention de certains acteurs politiques dans notre pays. En effet, je me demande simplement celui qui a remplacé le Professeur Joël AÏVO dans sa fonction d’enseignement à l’Université d’Abomey-Calavi ? Qui dispense désormais ses cours et réussit à partager avec les étudiants ses riches expériences d’expertise du Constitutionnel de renommée internationale ? Qui représente désormais le Bénin dans les sphères internationales d’échange et de consultation sur le Droit Constitutionnel ? Qui révèle désormais l’intelligentsia béninoise en matière du Droit Constitutionnel dans le domaine scientifique dans les grandes universités du monde entier ?
Je me pose aussi la même question à propos de tous les autres détenus politiques de notre pays. Ainsi, je cherche à connaître celle qui porte désormais l’étendard de notre pays en matière d’économie inclusive partout en Afrique à la place de Reckyath MADOUGOU. Qui a désormais remplacé Fred HOUENOU dans sa fourgue et son audace d’animation de la vie politique nationale ?
Qui…? Qui…? Et qui…?
Je n’ai jamais pensé qu’il y ait des personnes indispensables à la vie d’un peuple. Mais, j’ai la ferme conviction qu’il en existe dont la présence et la contribution sont nécessaires à des moments donnés pour la construction d’une nation. C’est malheureusement le cas de tous nos compatriotes politiquement détenus dans nos prisons depuis quelques mois voir quelques années.
Pour ma part, je crois profondément que, les étudiants de la Faculté de Droits et Science Politique de l’UAC ont besoin du Professeur Joël AÏVO, non seulement comme enseignant, mais surtout, comme référence de réussite. Notre pays a besoin de lui pour faire sa fierté au niveau international. Les jeunes filles béninoises voir africaines ont besoin de Reckyath MADOUGOU comme une référence pour se construire une forte personnalité. Notre pays a besoin d’elle pour révéler, à travers toute l’Afrique, la bravoure et l’intelligentsia de nos amazones des temps modernes. La jeunesse politique de notre pays a besoin de Fred HOUENOU pour apprendre à mieux s’affirmer et défendre ses idéologies contre vents et marées.
Je ne parlerai pas des autres ; car nous savons ce qu’ils représentent chacun dans leurs domaines et milieux respectifs.
L’heure a certainement sonné pour agir autrement. Peut-être qu’il sera une fois encore trop tard.

Par Dr De-Laure Laurent FATON
UAC, Amphithéâtre Idriss DEBY ITNO, le 23 novembre 2021 à 16h 22

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *