.
.

Le triomphe de la vérité

.

UAC/Département des Lettres Modernes: Une dizaine d’enseignants pour 3500 étudiants


Le Ministre Mahougnon KAKPO à propos de l’organisation du BEPC 2018 Au nom du gouvernement, je remercie les enseignants pour les sacrifices consentis

« Ceux que nous honorons aujourd’hui sont encore plus nombreux que les enseignants permanents actuels du département des Lettres Modernes ». Ce fut le cri du Professeur Kakpo Mahugnon lorsqu’il s’est agi de clôturer la cérémonie d’hommage de ce mardi.  Et pour cause, le département des Lettres Modernes ne compte aujourd’hui qu’une dizaine d’enseignants permanents pour former 3.500 étudiants, a-t-il martelé. En leur temps, les enseignants honorés ce mardi avaient à former au maximum 200 étudiants, de la première en quatrième année. Mais ceux d’aujourd’hui doivent affronter une massification exponentielle des effectifs, face à une  pénurie d’enseignants devenue inacceptable au fil des années. Le Docteur Roger Koudoaninou, Maitre de cérémonie de la cérémonie d’hommage, a profité de la présence du Recteur Félicien Avlessi pour rappeler qu’il y a actuellement une dizaine de docteurs formés au département et qui sont toujours en attente de recrutement.Son cri répété n’a pas manqué de saisir l’auditoire, tant l’on mesure l’impact d’une pénurie aussi abyssale sur la formation reçue par les étudiants.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *