.
.

Le triomphe de la vérité

.

Célébration de l’Excellence à l’UAC: Le Département des Lettres Modernes honore 11 enseignants émérites


Le rêve nourri depuis près de deux décennies s’est enfin concrétisé ce mardi 23 novembre 2021. Un jour spécial pour le Département des Lettres Modernes de l’Université d’Abomey-Calavi qui a saisi l’occasion du Colloque international sur le Trentenaire des Conférences nationales en Afrique, pour reconnaitre les mérites de 11 enseignants appelés à faire valoir leurs droits à la retraite. Il s’agit des Professeurs: Gabriel Boko, Ascension Bognaho, Adrien Huannou, Bernardin Kpogodo, Pierre Mèdéhouègnon, Guy Ossito Midiohouan, Bienvenu Koudjo,  Noureini Tidjani Serpos, feu Gabriel Orou Bagou, Dr Mathias Dossou et Dr Thécla Midiohouan. Pendant une quarantaine d’années, ces 11 illustres universitaires ont formé des milliers d’étudiants dont la plupart sont aujourd’hui des cadres de la nation. Le Dr. Fernand Nouwligbèto, président du comité d’organisation de cette belle cérémonie d’hommage, a manqué de mots élogieux pour reconnaitre le savoir-faire de ces ainés qui ont été des piliers du département des Lettres Modernes de l’Uac. A  l’en croire, l’héritage ne saurait disparaitre. « Le feu ne s’éteindra jamais puisque vous continuez de vivre et vivrez toujours à travers les faits et gestes de ceux que vous avez formés. Vous vivrez toujours et nous n’avons pas la mémoire courte… Merci d’avoir semé en nous les germes de la persistance, de la ténacité et de la culture. Nous continuons de persévérer grâce à vous », a-t-il assuré. La mémoire est encore vive pour le représentant des anciens étudiants des Lettres Modernes, Noël Chadaré, qui a rappelé la ténacité, la rigueur et le goût au travail qu’inculquaient ces enseignants à leurs étudiants d’alors. « Par la qualité des cours, vous avez contribué à donner ses lettres de noblesse à notre département. Nous étions fiers de ce département et de ses enseignements. Soyez remerciés de  tout ce que vous nous avez donné dans la salle 6 », a-t-il martelé avant de souhaiter que la nouvelle génération d’enseignants leur emboite les pas. A sa suite, le Doyen de la Faculté des Langues, Lettres, Arts et Communication de l’Uac, Vincent Atabavikpo, a également exprimé sa joie et sa reconnaissance pour les services rendus à la nation par ces piliers des Lettres Modernes à la communauté universitaire. « Vous avez donné le meilleur de vous pour que les étudiants soient bien encadrés, pour que la faculté contienne de nombreux docteurs… Les semences que vous avez mises en terre ne sont pas mortes. Elles poussent, se couvrent de belles fleurs et annonçant de belles récoltes », a t il reconnu.Prenant ensuite la parole, le Recteur de l’Uac, Prof. Félicien Avlessi, a exprimé sa gratitude au département des Lettres Modernes qui, à travers cette cérémonie, répond à la tradition de célébrer les scientifiques émérites de l’UAC. Le Recteur Félicien Avlessi a surtout reconnu et salué le dynamisme et le savoir-faire de ces hommes qui non seulement, ont inculqué leur savoir mais aussi formé des cadres à la vie. Ceux-ci se retrouvent aujourd’hui à des postes stratégiques tant au niveau national qu’à l’international. Un grand honneur pour ces universitaires émérites qui ont reçu du département des Lettres Modernes, un portrait crayonné de leurs personnes et un diplôme de reconnaissance et de gratitude. Leur passage a également été gravé dans un mélange de 318 pages, présenté par l’ancien Ministre, Prof. Mahougnon Kakpo.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *