.
.

Le triomphe de la vérité

.

Travaux budgétaires à l’Assemblée: Bio Tchané présente un budget en baisse de 45%


Vues : 1

Le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané

Le Ministre d’Etat chargé du développement et de la coordination de l’action du gouvernement, Abdoulaye Bio Tchané était face à la commission budgétaire de l’Assemblée nationale ce lundi 15 novembre 2021 pour présenter la prévision budgétaire du ministère dont il a la charge pour le compte de l’année 2022.
De cette présentation, il ressort que le budget du développement et de la coordination de l’action gouvernementale passe de 10.838.248.258 FCFA en 2021 à 5.954.438.000 FCFA en 2021, ce qui représente une baisse de 45%. Les raisons de la baisse sont de divers ordres. « Le budget du Ministère a connu une baisse de 45 % en raison de la diminution des dépenses de fonctionnement de 15% et des dépenses en capital de 71 %. » renseigne le document de présentation du ministre. Il poursuit en faisant remarquer que ces diminutions sont liées à l’arrivée à échéance de la majorité des projets du portefeuille PARASEP,PAGIPG,PCM-BONOU et le transfèrement de certaines structures telles que INStaD, Ex INSAE, DGFD et SWEDD.
Il importe de retenir que trois axes majeurs sous-tendent l’élaboration du présent budget. Ce sont la consolidation et la pérennisation des acquis du PAG 2016-2021 ; l’accélération du développement économique et social du Bénin et du renforcement des fonctions principales du Ministère notamment la prospective, l’évaluation des politiques publiques et la coordination de l’action gouvernementale. Le Ministère du développement et de la coordination de l’action gouvernementale a pour mission d’impulser le développement économique et social, d’évaluer des politiques publiques et de coordonner l’action gouvernementale.
Dans ce budget, les dépenses ordinaires s’élèvent à 4.292.438.000 FCFA et les dépenses en capital à 1.662.000.000 FCFA soit 28% du budget total. Les dépenses en capital sont destinées au financement des deux projets prioritaires du Ministère notamment le Projet d’Etudes Prospectives et Renforcement du Cadre de Planification (PERCP) et le Projet des Moyens de Subsistance Durable (PMSD).
L’intérêt du présent budget est qu’il reflète les ambitions affichées notamment la nouvelle mission du ministère et donnera lieu à une intervention publique plus efficace au service de l’amélioration des conditions de vie des populations.

Fidèle KENOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page