.
.

Le triomphe de la vérité

.

Éducation des filles et leadership féminin: L’exhortation du Projet SWEDD-Bénin à l’Institut national de la femme


Vues : 2

Après la Chambre du Commerce et d’Industrie du Bénin (CCIB), les responsables du Projet SWEDD-Bénin ont mis le cap sur l’Institut National de la Femme (INF). Au siège de l’Institut, les responsables du projet SWEDD-Bénin ont tenu, lundi 15 novembre 2021, une séance de plaidoyer avec leurs hôtes dans le cadre de la campagne de communication Stronger Together. C’était sous le regard admiratif de la Présidente Claudine Afiavi Prudencio.

Installé dans ses fonction de la présidente de l’Institut Nationale de la Femme il y a seulement quelques semaine, la présidente Claudine Afiavi Prudencio a accueilli avec joie et satisfaction la campagne de communication Stronger Together du projet Sweed Bénin. Elle s’est dite séduite, par les différentes composantes du Projet SWEDD-Bénin et a donné l’aval de son institution à travailler aux côtés des responsables du projet aux fins de lutter contre la déscolarisation des filles et le décrochage scolaire au Bénin. Au nom de l’Institut qu’elle préside, Claudine Afiavi Prudencio dit être engagée à porter plus loin les messages de la campagne Stronger Together. Cet engagement total et définitif pris par la présidente est sans équivoque.
Entourée de ses collaborateurs, elle a exprimé son adhésion aux actions qui concourent à l’amélioration des conditions de vie des filles et adolescentes. L’éducation d’une fille, à l’en croire, est un gage de développement d’une nation. Consciente des enjeux sociologiques et politiques que revêt la mission, elle a promis ne ménager aucun effort pour accompagner la campagne de communication Stronger Together.
Le choix de l’INF n’est pas le fruit du hasard. La présidente Claudine Afiavi Prudencio a été identifiée de par ses actions comme un modèle de réussite politique. « Nous sommes convaincus que l’INF et sa présidente seront notre porte-voix auprès des décideurs pour que les cibles du projet soient atteintes pour un changement de comportement. Nous ne nous sommes pas trompés de chemin en venant vers vous », a indiqué Chams-Deen AlI, Responsable Administratif et financier, représentant la Coordinatrice du projet Swedd-Bénin empêchée.
Deux communications ont été présentées au cours de la séance d’échanges. L’une sur le projet Swedd et la seconde sur la situation des adolescentes en ce qui concerne le décrochage scolaire, la déscolarisation et les grossesses en milieu scolaire. Le projet Sweed est une initiative régionale qui vise à renforcer le niveau d’autonomisation des femmes et des adolescents en vue d’accélérer la transition démographique dans la région de l’Afrique de l’Ouest et du centre.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page