.
.

Le triomphe de la vérité

.

Colloque international sur les 30 ans de la conférence nationale à l’UAC: Le Département des Lettres Modernes honore ses enseignants émérites


Vues : 0

Du 23 au 25 novembre 2021, le Département des Lettres Modernes de l’Université d’Abomey-Calavi organise un colloque international dont le thème est : « Trentenaire des Conférences nationales en Afrique : pistes de relectures en Lettres, Langues, Arts et Sciences pour les à-venir possibles. » Des enseignants-chercheurs venus du Bénin, du Togo, du Burkina-Faso, de la France, du Canada et du Congo, se pencheront sur cet événement majeur de l’histoire récente du Bénin et de l’Afrique. Il s’agira pour ces spécialistes des Lettres, des Langues, des Arts puis des Sciences, de caractériser le modèle qu’est la Conférence des forces vives de la nation du Bénin au regard des autres conférences nationales qu’elle a inspirées et peut encore inspirer. Ils auront aussi décrire les reconfigurations des champs littéraires et artistiques au lendemain de la tenue de ces assises nationales et à évaluer les options et orientations décidées à cette conférence à l’aune des programmes de gouvernement de ces 30 dernières années. Il s’agira enfin d’analyser les procédés et enjeux à l’œuvre dans les discours du réel ou de la fiction sur la conférence nationale. Par ce colloque international, le département des Lettres Modernes de l’Université d’Abomey-Calavi entend aussi honorer ses enseignants désormais à la retraite après de bons et loyaux services rendus à la nation. Que ce soit Adrien Huannou, Ascension Bogniaho, Guy Ossito Midiohouan, Pierre Mèdéhouégnon, Gabriel Boko, Bienvenu Koudjo, Nouréini Tidjani-Serpos, Thécla Gbikpi-Bénissan Midiohouan, Bernardin Kpogodo, Mathias Dossou ou encore feu Gabriel Orou-Bagou, ils recevront les honneurs de leurs anciens étudiants qui assurent aujourd’hui la relève dans la transmission des savoirs littéraires. C’est bien la première fois que ce département rend hommage à ses enseignants retraités en reconnaissance de ce qu’ils ont été pour des générations d’étudiants aujourd’hui entrés dans la vie active. Le colloque qui se tient la semaine prochaine constitue ainsi un événement à multiple dimensions pour la célébration du trentenaire de la conférence nationale mais aussi la reconnaissance du mérite de ceux qui ont animé pendant longtemps le département des Lettres Modernes. Prévu pour avoir lieu l’année dernière, il a été reporté pour cette année, en raison du contexte sanitaire.

Olivier ALLOCHEME

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page