.
.

Le triomphe de la vérité

.

Libération de la bande côtière Fidjrossè-Ouidah: Les bars et restaurants inclus dans la seconde phase du projet


Vues : 1

Comme annoncée depuis plusieurs semaines, la libération de la bande côtière de Cotonou longeant la Route des Pêches à la ville historique de Ouidah, a été effective ce lundi 25 octobre 2021. Une opération qui n’a pas effleuré les bars et restaurants installés le long de la Route des Pêches.

Que ce soit La Cabane du Pêcheur, Cali-Cali, Le Club des Rois, ou encore Chez Moss, aucun des bars et restaurants installés sur la bande côtière entre Fidjrossè plage et Togbin, longeant la Route des Pêches n’a été effleuré par la pelle des bulldozers déployés sur le terrain. Une décision qui, selon le Préfet du Littoral Alain Orounla présent sur le site, émane du Chef de l’Etat Patrice Talon, qui a pensé épargner les promoteurs d’activités économiques notamment de restauration sur la côte. Mais, poursuit-il, il y aura une seconde phase qui prendra en charge les bars et restaurants qui ne répondront pas aux normes. « Ce sont les instructions du Chef de l’Etat. On laisse ceux qui ont des activités économiques notamment de restauration sur la côte. Il y aura une seconde phase conduite par Sogea Satom qui a été identifié pour les aménagements. C’est en ce moment-là que la stratégie d’occupation du littoral définie par le gouvernement sera mise à exécution. Là, on verra quel commerce intégré, lequel n’est pas compatible et ce qu’il faudra maintenir », a mentionné le Préfet du Littoral, Alain Orounla. Au milieu des gravats de pierres et de pailles qui se dessinent au passage du bulldozer acharné sur les logis en matériaux précaires et définitifs des noyaux de pêcheurs de Fidjrossè plage, le Préfet Alain Orounla explique que cette libération va se poursuivre jusqu’à Ouidah pour que la plage soit totalement libérée et apprêtée pour les aménagements futurs c’est-à-dire, « un cadre de valorisation et d’embellissement n et d’assainissement ». Il a rappelé qu’une action sociale a été initiée par le gouvernement pour accompagner les personnes frappées par le projet. Il s’agit de la remise d’un chèque de 3 millions de FCFA et un lopin de terre à ceux qui se sont faits recensés. Il faut mentionner que la libération de la bande côtière a été conjointement lancée le lundi 25 octobre 2021 par les Préfets du Littoral et de l’Atlantique, Alain Orounla et Jean-Claude Codjia. Ils étaient à la tête d’une forte délégation composée des Maires d’Abomey-Calavi et de Ouidah respectivement Angelo Ahouandjinou et Christian Houétchénou, de la Deuxième adjointe au maire d’Abomey-Calavi et Cheffe d’arrondissement intérimaire de Godomey Sènamy Christelle Dan, et des éléments de la Police Républicaine.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page