.
.

Le triomphe de la vérité

.

Circulation dans la ville de Cotonou: Des solutions pour soulager les peines des populations


Le maire Luc Sètondji Atrokpo à l’ouverture de la session

Le Directeur adjoint des services techniques de la mairie de Cotonou, Modeste Accrombessi était ce vendredi l’invité de l’émission « Embarquons dans la nouvelle dynamique» de radio Tokpa en synchronisation sur Océan FM et Planète FM. Il était question pour lui, d’expliquer les actions entreprises par le Maire Luc Sètondji Atrokpo et son Conseil Municipal dans les domaines de l’assainissement, de la gestion des feux tricolores, la réalisation des infrastructures socio-communautaires et la lutte contre les inondations, en vue de soulager les peines des populations. De ses explications, il ressort que la municipalité de Cotonou ne reste pas les bras croisés face aux problèmes des populations. Par rapport à la dégradation des ouvrages d’assainissement notamment des caniveaux, il a souligné les actes de vandalisme effectués sur des grilles d’avaloir, le stationnement anarchique des gros porteurs et autres actes d’incivisme des populations qui occasionnent la destruction de ces ouvrages construits à grands frais. «Le Maire Luc Atrokpo, soucieux de l’amélioration des conditions de circulation de ses administrés, a ordonné la reprise des travaux de corrections, de pose de dalettes, de grilles d’avaloir et de rétablissement des voies pavées dégradées» a-t-il fait savoir. A l’en croire, les services techniques de la ville s’activent depuis quelques jours pour remédier à cet état de chose. A titre illustratif, il a cité quelques carrefours tels que Unafrica, rond-point Saint Michel et autres où des travaux sont presque achevés. En ce qui concerne de la lutte contre les inondations, il a présenté les différentes phases de la gestion de ce phénomène et les travaux y afférents. «A la date d’aujourd’hui, on dénombre le curage de 34. 762 mètres linéaires, de 351. 476 mètres de collecteurs latéraux, le reprofilage de 95 400 mètres linéaires de voies, sans oublier l’ouverture de 18.400 de tranchées par la société de gestion des déchets sous l’œil vigilant de la Municipalité de Cotonou», a- t-il informé. S’agissant de la construction des infrastructures socio-communautaires dans la ville, Modeste Accrombessi a expliqué qu’un vaste de programme dont les travaux ont été récemment lancés par le Maire, vise non seulement à procéder à la construction de nouveaux modules de classes mais aussi à la réfection des toits, mobiliers et salles de classes des anciens modules. Il a pour finir rassuré de ce que le Maire de Cotonou est conscient des problèmes et prend des mesures pour y apporter des solutions.

Edwige Totin

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *