.
.

Le triomphe de la vérité

.

Conseil exécutif de l’Unesco: L’Ambassadeur Eusèbe Agbangla dévoile le programme de la restitution des 26 biens culturels au Bénin


L’Ambassadeur Eusèbe Agbangla

En qualité de membre du Conseil exécutif de l’Unesco, le Bénin participe depuis le 6 octobre 2021 à la 12è session de cet organe de décision. A cette tribune, l’Ambassadeur de la République du Bénin près la France et Délégué Permanent du Bénin auprès de l’Unesco, Eusèbe Agbangla a évoqué les grands défis dans les domaines de l’éducation, du patrimoine culturel et éclairé la question de la restitution des biens culturels patrimoniaux du Bénin par la France, avec le processus de transfert des 26 œuvres patrimoniales du palais royal d’Abomey qui tire à sa fin. En effet, à la faveur de l’allocution qu’il a prononcée le mardi 12 octobre dernier, l’Ambassadeur Eusèbe Agbangla a mis l’accent sur la semaine culturelle du 26 au 31 octobre 2021 qui sera faite de l’exposition des 26 œuvres culturelles du trésor du palais royal du Roi Béhanzin au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac, sous le haut patronage des chefs d’Etat du Bénin et de la France. « A l’issue de cette semaine culturelle faite d’exposition des 26 œuvres patrimoniales, de colloques scientifiques, de vernissage de l’art contemporain béninois et de son patrimoine immatériel, la signature formelle de l’acte juridique de transfert interviendra entre les deux Etats », a-t-il précisé, en rassurant les membres du Conseil exécutif de l’Unesco qu’une invitation leur sera adressée afin de leur permettre de prendre part à ces évènements qui auront lieu en prélude au retour des bien au Bénin. En outre, il a saisi l’occasion pour saluer la relance du projet « La Route de l’Esclave » et souhaiter que ce projet puisse intégrer « un volet articulation entre les initiatives ou ambitions nationales des Etats membres, qui concourent aux mêmes orientations ou ambitions nouvelles du projet, notamment en ce qui concerne les sites et itinéraires de mémoire, dans une perspective de promotion d’une vision éthique du tourisme de mémoire ».

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *