.
.

Le triomphe de la vérité

.

Match Bénin-Tanzanie 0-1: Les Ecureuils perdent, les Béninois déçus


La qualification pour la deuxième phase des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 se complique pour les Écureuils du Bénin. Victorieux en déplacement lors de la 3e journée, les hommes de Michel Dussuyer ont perdu à domicile ce dimanche 10 octobre 2021, au stade de l’amitié GMK. Ils manquent ainsi de confirmer leur victoire acquise au Benjamin Mkapa Stadium de Dar Es Salam le jeudi 7 octobre dernier. L’unique réalisation des Taïfa Stars a été œuvre de Msuva Saïmon à la 6e minute (1-0, 6’). Et pourtant, les Écureuils ont tout donné pour revenir au score.
Après une entame catastrophique, les coéquipiers de Khaled Adenon inscrits dans un 3-4-3 ont manqué de revenir sérieusement dans le match. Amorphes, timorés, ils ne se sont pas retrouvés tel qu’aurait voulu le sélectionneur. Et au lieu de faire douter l’adversaire, ils l’ont mis en confiance.
Car, inexistants sur pratiquement toute la première période, les Ecureuils qui ont encaissé sur la toute première occasion de la Tanzanie n’ont pas été incisifs. Charbel Gomez et Mickael Poté, titularisés aux avants postes avec Steve Mounié ont tellement eu de mal qu’ils n’ont pas pu le retrouver idéalement. Esseulé, l’unique buteur du match aller regarde impuissant la première mi-temps terminée par l’échec de son équipe. Mais durant cette période, ses coéquipiers Olivier Verdon (fautif sur le but tanzanien) passent à côté de l’égalisation. D’abord, la tête d’Olivier Verdon sur un coup franc de Jordan Adéoti est bien captée par Aishi Manula à la 29e minute. A la 35e minute, Charbel Gomez, dans les six mètres tanzaniens a choisi de frapper au premier poteau mais sa tentative rentre dans le petit filet externe. Sur cette action, l’écureuil a joué perso plutôt que de donner la passe à son coéquipier bien placé. 10 minutes plus tard, David Kiki après une bonne combinaison avec Mickael Poté a décoché une frappe détournée à nouveau par le gardien des Taïfa Stars.

Kim Pulsen gagne la bataille tactique
D’attaques puis passés à la défensive, les hommes de l’entraineur danois de la Tanzanie ont fait échec à toutes les tentatives béninoises. Ce malgré le changement tactique de l’équipe de Dussuyer, puisqu’après l’entrée de Junior Olaïtan à la 56è minute, le Bénin est passé en 4-4-2. Dans ce schéma, les Ecureuils ont trouvé des opportunités de scorer surtout que les tanzaniens ont décidé de faire bloc bas et de procéder par des contres. Mounié (58’), Poté (60’ et 72’) ont tour à tour vu leur tentatives enrayées soient par un pied d’un défenseur ou par le gardien de but. Avec aucune occasion transformée, le Bénin perd le match, une première depuis environ dix ans (2-6 face à la Côte d’Ivoire) au stade Gmk de Kouhounou. Analysant le match, Michel Dussuyer affirme «on a fait une entame de match catastrophique et on n’a pas payé cash. Les Tanzaniens ont réussi à s’accrocher et la réussite est du côté de la Tanzanie. On n’a pas combattu d’entrée, on a payé cher ». En conséquence, le Bénin (7pts +1) perd la première place au profit de la Tanzanie qui totalise 7points +1 et en étant meilleure attaque.
Dans l’autre match de cette poule J, le Madagascar a battu la Rc Congo par le même score. Rien n’est encore perdu et Dussuyer et son groupe ont encore un mois pour réfléchir aux deux prochaines journées de ces éliminatoires qui auront lieu au mois de novembre 2021.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *