.
.

Le triomphe de la vérité

.

Assainissement du cadre de vie à Cotonou: La SGDS-SA en campagne de sensibilisation à Adjaha-Kpota


Des agents dans une rue d’Adjaha-Kpota

« Je ne déverse plus les eaux usées dans le regards et avaloirs. Je ne jette plus les excréments dans la poubelle. Je ne jette plus les déchets sur la voie ». Tels sont quelques messages inscrits sur les pancartes tenues par les Superviseurs de la Société de gestion des déchets et de la salubrité (Sgds-Sa) en campagne de sensibilisation dans les rues d’Adjaha-Kpota, ce samedi 2 octobre 2021. Menée sous le slogan « Nos villes sont nos maisons, Zéro déchet dans la nature », cette journée de sensibilisation a été l’occasion pour les responsables de cette structure d’informer et d’éduquer les ménages sur les bons comportements à adopter pour assainir l’environnement. L’objectif visé par les initiateurs est d’améliorer le cadre de vie, afin de préserver la santé des citoyens. En effet, à en croire Horace Zonon, Pierre Dossa, Nelson Adankpéto, et Babylas Davi tous Superviseurs à la Sgds-Sa, il est question à travers cette campagne d’éduquer les populations sur le nettoyage de l’environnement et la gestion des ordures de tous genres. Au cours de la campagne, les ménages ont été fortement sensibilisés sur la nécessité de disposer des poubelles à couvercle de qualité pour bien conserver les déchets à défaut de prendre celles proposées par la Sgds-Sa et qui répondent aux normes en la matière. Médard Todan, Chef du quartier Fidjrossè-Kpota qui a activement pris part à la campagne s’est réjoui de cette action en ces termes : « Je suis vraiment content. Dans mon quartier, les bas-fonds dépassent les terres fermes. Ce qui fait que les populations ne se rendent pas encore compte de l’importance de ce que fait la Sgds. Je voudrais que cette action continue », a-t-il déclaré tout en promettant qu’il va poursuivre les échanges avec ses conseillers afin que cette campagne de sensibilisation ait désormais lieu par quinzaine. Du côté des populations sensibilisées, des engagements ont été pris afin que les recommandations de la Sgds-Sa soient appliquées. « C’est une initiative louable. Nous ferons des efforts pour doter nos ménages des poubelles homologuées», a promis le Conseiller local Edgar Adjaho. Et à la commerçante Martine Sossou d’ajouter : « Auparavant, je ne taillais pas d’importance à ce que font les agents de la Sgds, mais depuis quelques temps, j’ai compris qu’ils font un bon travail, parce qu’ils permettent à notre cadre de vie d’être propre ». Pierrot Hinvi, propriétaire de maison renchérit que c’est un travail salutaire pour le bien-être des populations, mais ce travail doit être renforcé par l’éducation à la citoyenneté.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *